Le Mag Sport Auto

Rétro : Team B Mclaren, une valse à trois temps

Cette année encore, Red Bull alignera deux équipes, son équipe « premium » Red Bull Racing et son écurie B la Scuderia Toro Rosso. La marque de boisson énergisante avait apporté un vent de nouveauté sur le paddock à son arrivée, pas seulement en raison de sa communication décalée, mais aussi par le fait qu’elle mette en place une équipe junior en F1 alors qu’habituellement les constructeurs de s’appuyaient sur les structures de Formule 3000. Ferrari, elle, peut compter sur ses liens étroits avec Haas. Par le passé, elle avait fourni les plans de certaines de ses voitures à Sauber, longtemps considérée comme un équipe junior de Ferrari avant son rachat par BMW.

Dubaï, Direxiv, Prodrive, et puis finalement le projet est enterré

Honda revenu comme constructeur, imite Red Bull en mettant sur pied Super Aguri en 2006, dans un premier temps pour calmer les fans japonais mécontents du renvoi de Takuma Sato d’Honda Racing. Mais bénéficier de deux voitures de plus en piste permet aussi d’engranger plus de données.

C’est dans ces conditions que Mclaren commence à vouloir monter son « Team B », et cela, dès 2004. Une première approche est réalisée auprès de riches hommes d’affaires de l’Émirat de Dubaï. Ainsi naît le projet « Dubaï F1 » mais très vite les Émiratis investissent dans une valeur sur, la Scuderia Ferrari.

Direxiv Motorsport Super GTL’écurie fondée par Bruce Mclaren cherche à aller vite, la FIA a lancé un appel d’offres pour la saison 2008. Soit dans un peu moins de trois années. Arrive alors les Japonais de Direxiv Motorsport, impliqué en Super GT au Japon et sponsor d’une équipe en Formula Nippon. Les négociations sont ouvertes entre les Britanniques et les Japonais. Dans un premier temps, Direxiv devient sponsor de Mclaren et son logo apparaît sur les MP4-21.

Direxiv Motorsport devient ensuite le commanditaire principal de l’écurie David Price Racing en GP2 (DPR), les voitures sont entièrement aux couleurs de la société japonaise. Misato Haga, la directrice de Direxiv et Mclaren recrutent Jean Alesi, alors pilote en DTM, comme « responsable sport auto » des Japonais. Il a l’expérience de la F1 et connaît bien le Japon pour être marié à une Japonaise.Jean Alesi et Misato Haga

Le projet Mclaren BDirexiv F1 doit obtenir l’aval de la FIA, mais elle n’est pas la seule sur les rangs, Carlin Motorsport, Racing Engineering, Paul Stoddart et Prodrive sont de la partie. C’est finalement cette dernière, dirigée par David Richards, qui est retenue. Ron Dennis et Misato Haga prennent immédiatement contact avec Prodrive pour une union. Mclaren fournirait les plans de sa voiture 2007 pour la saison 2008, à Prodrive de l’exploiter. Direxiv apporterait les Yens.

Direxiv DPR GP2Finalement, du jour au lendemain, juillet 2006, Direxiv annule le contrat sponsoring avec Mclaren, retire sa commandite à DPR et met la clé sous la porte. L’aventure Direxiv a vécu, et avec elle le projet d’équipe B de Mclaren. David Richards et Prodrive décident finalement de ne pas intégrer la Formule 1 et deviennent préparateurs officiel d’Aston Martin en championnat du monde d’endurance.

Direxiv F1 n’a été que rumeur, aucune maquette ou voiture construite ou testée. Le but était de faire rouler une Mclaren de 2007 légèrement modifiée. Les menaces de poursuites judiciaires de la part de Williams et de quelques autres équipes ont échaudé Prodrive, et les finances des Japonais se sont effondrées. Pour entrer en F1, une écurie doit, surtout en 2006, construire intégralement sa voiture.

Honda avait contourné ce problème en rachetant les anciennes Arrows A23 à Paul Stoddart. L’écurie Arrows n’existant plus, Super Aguri et Honda n’avaient plus qu’a modifier la voiture au règlement 2006 et le tour était joué. Mclaren souhaitait, au contraire, faire de Direxiv/Prodrive une écurie 100 % cliente. Les pilotes évoqués étaient Alexander Wurz et Lewis Hamilton. Ce dernier signera finalement pour Mclaren dès 2007 avec le succès que l’on connaît.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR