Le Mag Sport Auto

Romain Grosjean, 18e sur la grille… et satisfait

Romain Grosjean dans sa Haas

Il n’y a pas eu de miracle pour Romain Grosjean en qualifications au Grand Prix de Hongrie de Formule 1. Le Franco-Suisse a été éliminé en Q1, au 18e rang mais juge avoir fait une bonne prestation.

Eliminé en Q1, 18e sur la grille et battu de trois dixièmes par Kevin Magnussen. À première vue, la qualification de Romain Grosjean au Grand Prix de Hongrie n’est pas des plus réussies. Pourtant, le pilote Haas juge sa prestation satisfaisante. Interrogé par Canal+ après son élimination, le tricolore a détaillé sa performance et les raisons de sa satisfaction :

« Je trouve qu’on faisait une bonne qualif, a-t-il ainsi expliqué. La voiture était assez agréable à conduire. On sait qu’on n’a pas beaucoup de performance en qualification, mais je me hisse 13e ou 14e sur mon deuxième train de pneus. Donc à ce moment-là, c’est pas mal. »

« Et puis je ne sais pas ce qu’on a fait sur nos timings. Dans la tentative suivante, on s’est retrouvé derrière 15 voitures. J’ai du mettre le point mort et m’arrêter pour faire un gap, ce qui a refroidi les pneus. Et malheureusement dès le virage 1, j’ai laissé échapper neuf dixièmes. C’était la fin pour nous. Honnêtement j’étais bien avec la voiture, ma manière de piloter, mais on s’est complètement loupés sur le timing. On aurait mieux fait de sortir avant. »

Romain Grosjean peut-il rebondir en course?

À l’issue de cette qualification mouvementée, le Franco-Suisse est donc 18e sur la grille. Il ne devance que les deux Alfa Romeo d’Antonio Giovinazzi et Kimi Räikkönen. Daniil Kvyat est devant lui, tandis que Kevin Magnussen, premier éliminé en Q1, est 16e.

Il faut donc compter sur un bon rythme en course pour Haas. Un point sur lequel l’équipe ne brille pas spécialement plus que pour la performance. Lors de la première course de la saison, les Haas ont souffert de nombreux problèmes de fiabilité. Un double abandon en Autriche, pour des problèmes de freins, a d’abord ouvert la saison.

Haas semble avoir réglé ces problèmes mais manque toujours de performance. Un signe d’espoir? Les 12e et 13 places décrochées respectivement par Magnussen et Grosjean lors de l’épreuve de Styrie. Mais pour atteindre ce rang, il a fallu compter sur les abandons des deux Ferrari notamment, ou de la Renault d’Esteban Ocon.

Les 70 tours à venir du circuit du Hungaroring réservent sans doute leur lot de surprises. Il faudra saisir chaque opportunité pour Haas, afin d’inscrire quelques points. Rendez-vous à 15h10 pour l’extinction des feux.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR