Le Mag Sport Auto

Romain Grosjean explique une séparation financière

Romain Grosjean devant un camion Haas

Romain Grosjean a révélé que le team manager de Haas F1, Gunther Steiner, lui a dit que l’équipe se séparait de ses deux pilotes en 2021 pour des raisons financières.

Romain Grosjean et Kevin Magnussen ont annoncé hier, 22 octobre, leur départ de Haas F1 Team au terme de la saison 2020. Une information attendue, à cause des difficultés financières rencontrées par l’équipe de Kannapolis. Gunther Steiner a même expliqué à Romain Grosjean que les finances sont la principale cause derrière cette décision.

C’est en tout cas ce que le pilote tricolore a déclaré, dans des propos rapportés par Motorsport.com. « Je savais que l’un d’entre nous perdrait probablement son baquet à la fin de la saison, à cause de la situation autour du monde, et de l’influence de la COVID-19 sur beaucoup d’entreprises dans le monde, a-t-il d’abord affirmé.

« Donc je savais que l’un d’entre nous ne serait pas reconduit. C’est pour cela que, lorsque Gunther m’a appelé, je lui ai dit que je m’attendais à ce qu’il y ait un changement. Mais il m’a répondu ‘Non, pour des raisons financières, je ne peux conserver aucun d’entre vous.' »

Romain Grosjean compréhensif

Il s’agit donc d’une surprise, pour Romain Grosjean. Le Franco-Suisse ne semble en tout cas pas en vouloir à l’équipe d’avoir pris cette décision. « Je comprends parfaitement les raisons de ce choix, indique-t-il. Je sais que ça a été une année difficile. Beaucoup d’industries et d’entreprises ont souffert de la COVID-19. L’équipe prend une nouvelle direction et je leur souhaite le meilleur pour le futur. »

Romain Grosjean n’a quoi qu’il en soit pas la possibilité de financer un baquet. « Je n’ai jamais été un pilote payant durant ma carrière et je n’ai pas envie d’en devenir un. Le Français cherche donc un volant dans une catégorie où il pourra jouer la victoire. Il y a quelques discussion et options qui se dégagent. Le goût de la victoire me manque. Arriver sur un circuit en sachant que je peux jouer la gagne ou le podium, me manque. Je veux donner le meilleur de moi-même pour retourner sur les podiums. »

Reste à voir où rebondira le Français. On pense principalement à l’endurance et aux 24 Heures du Mans, avec le projet Peugeot Hypercar. « Hormis la F1, beaucoup de défis m’attirent, glisse-t-il. Ce ne sera probablement pas aussi rapide que la F1, rien n’est aussi rapide que ça, mais les défis seront différents. »

Rappelons que les Formule 1 disputent le Grand Prix du Portugal, à Portimao, du 23 au 25 octobre. Retrouvez les horaires et le programme de cette épreuve ici.

https://twitter.com/RGrosjean/status/1319265098301669377

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR