Le Mag Sport Auto

Sébastien Loeb n’a pas été « viré », incompatibilité Peugeot-Citroën

Encore secouée par l’annonce surprise de la fin de collaboration entre Sébastien Loeb et la marque Citroën, la planète sport automobile ne comprend toujours pas ce qui a poussé les dirigeants de la branche sportive du constructeur à se séparer de la sorte de son icône. Alors, chez Citroën Racing, chacun tente d’atténuer l’affaire histoire de désamorcer une bombe…qui a déjà explosé !

Sébastien Loeb et le WTCC : la version de Matton

Yves Matton (Directeur de Citroën Racing) tout d’abord, qui accuse les médias (voir sur L’Equipe.fr), en quête de sensationnel, d’avoir largement exagéré cette affaire et déformé la vérité. Ainsi, selon lui, Sébastien Loeb n’a pas été « viré ». Matton précise que l’Alsacien a fait le choix de s’engager à fond dans l’aventure Dakar avec Peugeot. Mais, alors, comment se fait-il que Sébastien ait été aussi surpris d’être écarté du programme WTCC ? Vraisemblablement, cette réaction indique que Citroën Racing ne l’avait pas informé de ses plans ou alors, très tardivement…Pas viré ? D’accord…Que faut-il dire dans ce cas ? Licencié ? Remercié ? Libéré ? Toujours est-il que Loeb souhaitait remporter le titre en WTCC lors de sa troisième saison mais que l’occasion ne lui en a pas été donnée…

Autre réaction, celle de Linda Jackson, Présidente de Citroën. Probablement plus franche que Matton, cette dernière a tout simplement déclaré que Sébastien Loeb ne pouvait pas porter à la fois les couleurs de Citroën Racing et celles de Peugeot Sport, qui appartiennent pourtant à la même maison, PSA. Pourtant, Loeb avait déjà couru avec Peugeot Sport, à Pikes Peak, sans pour autant mettre fin à son partenariat avec Citroën Racing.

Quelles que soient les raisons, nous n’en démordrons pas, Loeb méritait mieux pour célébrer la fin de son aventure avec un constructeur qu’il a porté au sommet du Rallye à neuf reprises en tant que champion du monde. Une pensée que partage d’ailleurs Sébastien Ogier, interviewé à ce sujet par nos confrères de Sport365.fr.

One Comment

  1. Emmanuel

    11 décembre 2015 at 23 h 31 min

    Seb n’aurait JAMAIS gagné le titre en WTCC. Ses résultats sur la piste restent très en-deça des leaders.
    Seb voulait sans doute continuer, mais Citroën a considéré à juste titre qu’en voulant réduire leur frais à deux voitures, ils ne conserveraient logiquement que les 2 meilleurs pilotes : Muller et Lopez.
    Ainsi, PSA a proposé une porte de sortie, très honorable à Seb avec le Dakar… et ce n’est pas fini..

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR