Le Mag Sport Auto

Selon Karl Wendlinger, Massa aurait dû obéir aux consignes d’équipe

Nous avons tous encore en mémoire les communications radio entre Felipe Massa et son écurie, Williams lors du dernier Grand-Prix de Malaisie, à la suite des quelles le Brésilien a pris la décision de désobéir aux consignes lui exhortant de laisser passer son compagnon d’écurie, le Finlandais Valtteri Bottas. L’objectif de l’écurie Britannique n’était pas –à l’inverse de ce qu’il se passait chez Ferrari pour Massa, face à Alonso- d’inverser les positions mais de permettre à Bottas d’aller chercher Button, de ce que Massa n’était pas en mesure de faire.

Selon l’équipe, en cas d’échec, il aurait été demandé à Bottas de rendre sa position à Massa dans le dernier tour…Toujours est-il que les deux pilotes se montraient passablement agacés après la course, chacun campant sur ses positions. Suite à cette querelle, de nombreux anciens pilotes de Formule 1 se sont exprimés afin de nous donner leurs avis sur cette situation.

Et si Stirling Moss se place plutôt aux côtés de Felipe Massa, l’ancien pilote Sauber F1, Karl Wendlinger (gravement accidenté lors des essais du G.P de Monaco 1994) estime au contraire que le Brésilien a fait une erreur en ne jouant pas le jeu de son écurie. Hans-Joachim Stuck (2 podiums en Formule 1) s’est également déclaré « surpris » par l’attitude de Massa qui ne devrait pas oublier, selon lui, qu’il est avant tout un employé de l’écurie Williams F1. Attitude légitime ou pas, cet épisode aura au moins permis de démontrer que certains pilotes savent conserver leur caractère, dans une Formule 1 quelque peu aseptisée. Et ne serait-ce pas là le meilleur gage de spectacle sur et en dehors de la piste ? Affaire à suivre…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR