Le Mag Sport Auto

Silk Way Rally, Al-Attiyah roi du 2 roues motrices

Silk Way Rally, Al-Attiyah roi du 2 roues motrices

Le Toyota Hilux est un 4×4 mais depuis hier Nasser Al-Attiyah doit faire face à des soucis mécaniques qui le transforment en 2 roues motrices. Ainsi, il a perdu près d’une heure hier et 18 minutes aujourd’hui. Cependant, il reste toujours dans la course à la victoire au Silk Way Rally 2018.

Silk Way Rally 2018 : Al-Attiyah galère, Al-Rahji en tête.

Hier, la spéciale a été tronquée suite à une météo capricieuse et on ne peut plus pluvieuse. Néanmoins, la seconde partie de l’étape marathon a été difficile pour Nasser Al-Attiyah. Suite à un problème mécanique, le qatari a perdu près d’une heure et est tombé au quatrième rang.

Aujourd’hui, la spéciale débutait bien pour le pilote Toyota. Cependant, la fin de la spéciale a été marquée par un nouveau souci de différentiel arrière sur le Hilux d’Al-Attiyah. Et, du coup, le 4×4 s’est à nouveau transformé en 2 roues motrices. Aujourd’hui, le qatari limite la casse et termine 7e à 18mins46 du vainqueur. Au général, il récupère cependant la troisième place au général, Sotnikov pointant au 13e rang du jour. La 4e étape est remportée par le français Mathieu Serradori, vainqueur de l’Africa Eco Race 2018. Le pilote du Buggy SRT pointe au deuxième rang au général.

Yazeed Al-Rahji, 2e hier et aujourd’hui, conserve la tête du Silk Way Rally 2018. A noter les bons temps de Nani Roma (troisième hier et aujourd’hui) mais bien loin au classement général.

Au quatrième rang, on retrouve le Kamaz de Dmitry Sotnikov. Il est suivi par ses coéquipiers Andrey Karginov et Airat Mardeev.

Demain, une étape de 443.79 kms entre Astrakhan et Volgograd attend les pilotes. L’occasion pour Nasser Al-Attiyah de revenir sur Al-Rajhi ? La réponse demain soir !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR