Le Mag Sport Auto

Silk Way Rally, Loeb s’envole

Silk Way Rally, Loeb

Après quatre étapes, Sébastien Loeb est bien parti pour remporter sa première victoire en Rallye-Raid et la victoire au Silk Way Rally 2017. Mais attention, avec encore 10 étapes à parcourir tout peut arriver… demandez à Stéphane Peterhansel !

Silk Way Rally, Sébastien Loeb en grande forme.

Avec 3 victoires d’étapes sur 4, Sébastien Loeb conforte sa place de leader et s’impose comme le maître de ce début de Silk Way Rally. Le nonuple champion du monde des rallyes a remporté l’étape 4, entre UFA et Kostanay et a profité des déboires de ses coéquipiers pour réaliser une superbe opération au général. Une étape marquée par des conditions climatiques difficiles et de très nombreux pièges.

En effet, son principal rival, Stéphane Peterhansel, est parti en tonneaux au kilomètre 43. Après plus de deux heures de réparations sur son Peugeot 3008 DKR, il a pu repartir. Au final, « Mr Dakar » perd plus de 3h sur Loeb :

« Malheureusement, nous sommes arrivés trop vite et il y avait un trou sur la route. Ça n’a rien à voir avec la météo. Nous avons fait eu l’accident sur une portion sèche. La voiture a tapé et nous avons dû faire deux ou trois tonneaux. Les dommages étaient conséquents. Nous avons remplacé tout ce qui était remplaçable, dont la totalité des suspensions. Ça nous a pris plus de deux heureux. Ensuite, nous avons repris la route. La voiture était difficile à tenir et nous n’avions plus de pare-brise. Je ne voyais rien, alors j’ai conduit doucement pour atteindre l’arrivée de la spéciale. J’espère que nous pourrons réparer à l’assistance afin de poursuivre notre route et aider nos équipiers du Team Peugeot Total. Nous sommes dans une situation plus ou moins identique à celle de l’an passé. J’aime le Silk Way Rally, mais je ne pense pas que ce rallye m’aime en retour !»

Derrière, Cyril Despres conserve sa deuxième place au général malgré des soucis de freins et un accident qui aurait pu lui coûter plus cher :

« Évidemment, je suis déçu, même si je dois avouer que je me satisfais du chrono final. Nous nous en sommes bien sortis et je reconnais que le résultat aurait pu être pire. Nous avions eu des problèmes avec les freins dès le début de la spéciale et nous nous sommes fait surprendre par ce trou. Je dois remercier le concurrent qui s’est arrêté pour nous aider à remettre la voiture sur la route. Nous savons qu’il n’y a pas de vérité en rallye- raid et que chaque détail compte. Maintenant, il faut se reposer et j’espère que nous serons en meilleure forme demain. »

Pas d’erreurs pour Sébastien Loeb qui possède, désormais, plus d’une heure d’avance sur Cyril Despres, deuxième, et Christian Lavieille, troisième. L’absence de Toyota, qui se concentre sur le Dakar 2018, et de Mikko Hirvonen (Mini) se fait ressentir… De quoi offrir une voie royale à Sébastien Loeb sur ce Silk Way Rally 2017. Mais attention, une erreur est très arrivée ! Affaire à suivre donc.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR