Le Mag Sport Auto

Silk Way Rally, le Peugeot DKR de Despres toujours en tête

Silk Way Rally 2017 Peugeot DKR

Si c’est Cyril Despres qui est en tête aucun Peugeot Dkr n’a su s’imposer la douzième spéciale du Silk Way Rally 2017, entre Jiayuguan et Alashan Youqi. En effet, c’est Christian Lavieille et son Baicmotor BJ40L qui remportent cette étape.

Silk Way Rally, Despres et son Peugeot DKR toujours en tête.

Après l’abandon de Sébastien Loeb, c’est Cyril Despres qui est largement en tête. A deux jours de l’arrivée, le français se dirige vers une seconde victoire consécutive au Silk Way Rally. Au volant de son Peugeot DRR n°100 Despres s’est fait peur aujourd’hui. Ils se sont posés sur une dune avant de perdre la direction assistée. Preuve qu’un rallye n’est jamais terminé, comme l’explique l’ancien vainqueur du Dakar à moto :

« Ce n’est jamais terminé, n’est-ce pas ? Nous avons eu une fuite hydraulique qui nous a privés du vérin et de la direction assistée. Normalement, nous n’aurions dû perdre qu’une minute, mais nous nous sommes arrêtés pour essayer de réparer. Tous les quatre, Stéphane, Jean-Paul, David et moi, avons travaillé pour trouver une solution, mais nous n’avons pas réussi. Ce n’est jamais simple au milieu du désert. Il restait quarante cinq kilomètres de dunes à franchir et notre seule option était d’aller jusqu’au bout coûte que coûte. La voiture pèse environ une tonne et demie et rouler sans direction assistée n’a rien de facile. Je ne sens plus mes bras ni mes mains, mais je suis heureux d’être là. Nous savons déjà que les mécaniciens du Team Peugeot Total ont la solution à notre problème. C’était assez stressant, car je savais que si nous nous plantions à nouveau, nous risquions d’y rester des heures. Honnêtement, ça a été l’une des journées les plus difficiles de ma carrière. J’espère que ce sera plus tranquille demain. »

Cyril Despres termine 8e de l’étape, quand Stephane Peterhansel ne termine que dixième. Monsieur Dakar a joué les garde du corps pour Cyril Despres, afin de l’accompagner jusqu’à l’arrivée. De son côté, Bryce Menzies a perdu gros aujourd’hui. En effet, le pilote Mini est parti à la faute et perd donc sa deuxième place au général. Il se retrouve quatrième à près de 30 minutes de Christian Lavieille. Le français, pilote officiel du constructeur chinois Baicmotor, remporte la douzième spéciale de ce Silk Way Rally 2017.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR