Le Mag Sport Auto

Stéphane Lefebvre au Wallonie

Stéphane Lefebvre Wallonie 2015

La 4e manche du Championnat Belge des Rallyes (BRC) sera le théâtre d’une collaboration inédite et originale entre J-Motorsport, Stéphane Lefebvre et Pieter Tsjoen. Ce dernier s’était engagé avec J-Motorsport pour compléter son championnat national en remplacement de Cédric Chérain (qui a changé de team à la dernière minute). Faute de bons résultats, et frustré de ne pouvoir jouer la victoire, Pieter Tsjoen disputera le Rallye de Wallonie aux côtés de Stéphane Lefebvre. Le grand espoir du rallye français fera ses débuts en Belgique sur la Citroën DS3 R5 préparée par le J-Motorsport (l’équipe de Jourdan Serderidis).

Tsjoen explique son choix et ce changement de programme de manière lucide : « Après la sortie de route du Spa Rally, j’ai réalisé que cela n’avait pas de sens de continuer à rouler dans les conditions dans lesquelles j’ai participé aux deux premières épreuves de la saison. Le rallye est un sport dangereux. On ne peut pas le faire à moitié. C’est pourquoi je ne participerai pas au TAC Rally. Je n’aurais de nouveau pas pu me préparer idéalement. Mais je voulais respecter mes engagements vis-à-vis des responsables de J-Motorsport. Ne pouvant rivaliser avec les meilleurs au volant d’une R5, je me suis dit qu’il était préférable que je laisse le volant de la DS 3 à un pilote capable de la mener à la victoire. Je suis très content de pouvoir annoncer que Stéphane Lefebvre sera à mes côtés. Non seulement un bon pilote, mais en plus très sympa… Le plus gros défi sera de lire les notes en français à son rythme, qui sera très élevé…« 

Champion du monde et d’Europe junior en 2014, Stéphane Lefebvre est, sans conteste, le meilleur jeune français actuel. Le futur Loeb ou Ogier comme on peut l’entendre. De ce fait, ce sera un atout majeur pour le J-Motorsport au Rallye de Wallonie : « C’est avec plaisir que j’ai accueilli cette proposition de rouler en Belgique. Étant originaire des environs de Lens, je connais un peu les rallyes belges. Je suis venu une ou deux fois assister au Rallye de Wallonie. Je ne sais toutefois pas si l’image que je me fais de son parcours est la bonne. Mais peu importe. Je considère cette proposition comme une opportunité de faire du roulage sur l’asphalte, de progresser et d’acquérir encore plus d’expérience. Quel que soit le terrain, je pars toujours pour viser la victoire. Et si Pieter ne parle pas français à 100%, il pourra me faire profiter de son expérience pour éviter les pièges.« 

Jourdan Serderidis, co-fondateur du J-Motorsport avec Fred Miclotte, explique à quel point cette pige est une superbe opportunité et qu’elle pourrait être amenée à se répéter sur d’autres rallyes du championnat Belge des rallyes : « Je pense que nous allons ainsi présenter un duo inédit qui peut être un duo gagnant. On allie talent, expérience et professionnalisme. Je suis très content de recevoir la confiance de Citroën Racing pour faire rouler un de ses grands espoirs. Je connais Stéphane Lefebvre pour l’avoir côtoyé en Championnat du Monde. Il est très rapide, il commet très peu d’erreurs, il est bon dans toutes les conditions et il connaît très bien la voiture. Inutile de dire que je n’espère pas rivaliser avec lui au volant de la deuxième DS 3 R5 que nous alignerons au Rallye de Wallonie. En revanche, notre premier objectif est d’y viser la victoire avec Stéphane et Pieter. Nous allons préparer le rendez-vous au mieux car le niveau de compétition est élevé cette année en Championnat de Belgique. Si tout s’y passe bien, nous espérons pouvoir renouveler l’expérience en fonction du programme de Stéphane.« 

Alors Stéphane Lefebvre principal adversaire de Loix et Princen en Wallonie et sur le reste de la saison ? Affaire à suivre.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR