Le Mag Sport Auto

Test : Assetto Corsa, référence de la simulation sur consoles (PS4)

Assetto Corsa

Assetto Corsa est disponible depuis quelques jours sur consoles PS4 et Xbox One après un passage très remarqué sur PC. Mais que peut bien valoir cette pure simulation face à ses concurrents directs tels Project Cars, Gran Turismo ou encore, Forza Motorsport ? Réponse dans notre test, réalisé à partir de la version Sony Playstation 4 du jeu de course automobile.

Assetto Corsa : La simulation pour les pilotes, les vrais !

Assetto Corsa sur PS4Assetto Corsa, très clairement, cible un type de joueur en particulier, l’amateur de véritables simulations. Si, habituellement, ce genre de titre sur console a du mal à satisfaire pleinement, cette-fois, nous entrons dans le panthéon de la course automobile virtuelle avec un soft qui retranscrit extrêmement fidèlement les sensations de pilotage. Votre testeur ayant lui-même participé à des compétitions automobile (monoplace et berline), le verdict à suivre se base donc sur une comparaison entre le réel et le virtuel proposé par Assetto Corsa.

Alors bien sûr, nous vous conseillons vivement d’y jouer avec un ensemble pédalier/volant de qualité, la manette classique ayant tendance à sérieusement limiter les possibilités, les sensations et surtout, les performances. Clairement, vos chronos seront meilleurs avec un véritable volant, de même que vos batailles en peloton, qui deviendront plus précises et aussi, plus jouissives, surtout si vous optez pour la vue de cockpit, la plus immersive, comme vous l’imaginez probablement.

Ici, les développeurs ont très bien travaillé en reproduisant la notion de transfert des masses à la quasi-perfection. Sous-virage, sur-virage, dérives, blocages des freins, dosage de l’accélération, point de corde, trajectoire idéale, nous avons à faire à un vrai simulateur de pilotage, qui restitue par ailleurs à merveille les bruitages spécifiques à la course automobile, comme lors d’une sortie dans un bac à gravier. La sensation de vitesse est, elle aussi, réaliste, ce qui signifie que le joueur habitué de jeux d’arcade pourrait avoir l’impression de « se traîner » dans certaines conditions. Pourtant, le réalisme est là, l’impression de vitesse, pour un pilote -surtout au volant de voitures telles des Abarth 500- se mesure lors du passage dans les chicanes où les virages, cette notion de vitesse y prenant tout son sens.

Au chapitre des défauts, nous pouvons déplorer l’absence de constructeurs majeurs comme Aston Martin et le nombre assez restreint de circuits et de véhicules par rapport à la concurrence. Mais, malgré, tout, vous aurez de quoi faire, entre les Supercars de Ferrari, Porsche ou Mercedes, les Formule 1 plus ou moins historiques (et même une Formule Renault…), les petites bombinettes (pas de françaises, malheureusement…) ou des voitures de tourisme type DTM. Niveau circuits, le Nordschleife, Spa, Barcelone, Donington et Monza sont au programme, à titre d’exemple avec, à chaque fois, plusieurs versions/déclinaisons des circuits en question.

En résumé, Assetto Corsa est tout bonnement LA meilleure simulation automobile sur consoles, malgré son contenu moins important que la concurrence et ses graphismes, loin d’être parfaits, tout en retranscrivant très fidèlement les tracés et leurs environnements. En bref, aucun des défauts énumérés ne devra empêcher un joueur à la recherche d’une vraie simulation intransigeante d’acquérir le soft…

Pour découvrir notre note et un test plus complet de Assetto Corsa, nous vous invitons à consulter notre chronique sur le site dédié aux jeux vidéo, Le Mag Jeux High-Tech, juste ici : Test d’ Assetto Corsa, plus qu’une simulation, un simulateur

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR