Le Mag Sport Auto

Valentino Rossi n’aurait pas l’argent pour monter son équipe MotoGP

Valentino Rossi entame sa dernière saison en tant que pilote officiel Yamaha (crédit photo : Twitter Yamaha MotoGP)

Valentino Rossi affirme qu’il n’aurait pas les fonds suffisants pour créer son équipe MotoGP. L’Italien se verrait bien chez Petronas, avec Morbidelli.

Verra-t-on un « Valentino Rossi MotoGP Team » en catégorie reine bientôt? L’hypothèse fait envie mais ne devrait pas voir le jour sous peu. Bien qu’il « aime l’idée », Valentino Rossi n’aurait en effet pas les fonds suffisants pour créer sa propre équipe. « Une équipe VR46 avec Yamaha… J’aime l’idée, a-t-il ainsi avoué à motorsport.com. Mais on n’a pas l’argent, alors c’est un gros problème ! »

Valentino Rossi veut collaborer avec Petronas en tant que pilote

Autre option envisagée, la star du MotoGP pourrait se lancer dans une collaboration avec l’équipe Petronas. Team satellite de Yamaha, l’Italien se dit aussi enjoué par cette possibilité. Qu’il nuance toutefois, pas un manque d’intérêt de la part de l’équipe malaisienne :

« Collaborer avec Petronas pourrait bien sûr être formidable, mais nous avons déjà une équipe en Moto2 et en Moto3 et cela correspond à notre dimension. Faire une équipe en MotoGP, ce n’est pas facile. Et puis je pense aussi que Petronas a déjà son équipe et ils travaillent très bien, alors ils n’ont peut-être pas besoin de VR46 pour une équipe en MotoGP ! »

Malgré tout, Valentino Rossi ne serait pas contre l’idée de rejoindre l’équipe Petronas. Cette fois-ci en tant que pilote. Une idée qu’il a déjà exprimée par le passé, avant même l’annonce de son remplacement dans la structure officielle de Yamaha par Fabio Quartararo en 2021. « The Doctor » en remet donc une couche, à l’abord de la saison 2020 :

« Pour moi, Petronas est la meilleure option, parce que leur situation est très bonne. Ils ont une bonne équipe, une équipe jeune donc ils peuvent progresser, ils ont de l’argent alors ils sont sérieux. Et puis, surtout, il est important de continuer avec la M1 parce que changer de constructeur n’est pas facile. Ce n’est jamais facile, mais ça l’est d’autant moins à mon âge, à ce stade de ma carrière. »

Soutenu par Yamaha, Rossi pousse pour Morbidelli

Le matériel joue en effet une part importante dans la décision de Valentino Rossi. Lui qui sait être soutenu par Yamaha envisage donc sérieusement l’option de rester dans le clan nippon. Avec une machine qu’il connaît bien :

« Je sais quel matériel on a, je sais aussi quel matériel a Quartararo et quel matériel a Franco, et franchement ça ne change pas beaucoup. Techniquement et historiquement, les équipes satellites de Yamaha ont toujours été compétitives, de Zarco à Quartararo. Les motos qu’ils ont sont bonnes »

A ses côtés, Valentino Rossi se veut « chauvin ». L’Italien soutient en effet la candidature au poste de pilote chez Petronas de son compatriote Franco Morbidelli. Ce dernier ayant déjà montré une vitesse de pointe certaine, malgré quelques difficultés en course. Et bien que le tout récent retraité Jorge Lorenzo soit déjà sur les rangs :

« [Mon équipier] je préférerais que ce soit Morbidelli. On parle beaucoup de Jorge et ce serait super de refaire le team Rossi-Lorenzo après tant d’années ! [rires] Mais il y a aussi Franco, chez Petronas, qui est jeune et qui est compétitif. Il a été un peu occulté par les performances de Quartararo, mais il a quand même fait une très bonne saison, et puis on s’entend bien. Je pense que celui qui mérite le plus cette place en ce moment c’est Franco. »

Un nouveau changement d’entourage pour mieux performer?

Dernier élément abordé par le nonuple champion du monde, pas des moindres, la question de l’entourage. A savoir s’il garderait la même équipe jusque chez Petronas ou ailleurs. Valentino Rossi reste en suspens concernant cet élément. Indiquant attendre la décision de Fabio Quartararo :

« On ne sait pas, on n’en a pas encore parlé. Cela dépendra beaucoup de la décision de Quartararo aussi, s’il prend quelqu’un de son équipe ou bien tout le monde. Si on fait un changement, il peut être total ou pas. On n’a pas décidé. L’important pour moi c’est avant tout que Yamaha soit content qu’on continue ensemble, qu’ils continuent à me faire confiance et que j’aie une moto officielle et le soutien maximal. »

Rappelons que Valentino Rossi sera remplacé à partir de 2021 par Fabio Quartararo chez Yamaha. L’Italien n’a donc pas encore donné de suite officielle à sa carrière en MotoGP et se laisse du temps pour le faire. Il entamera sa 25e saison en Grands Prix le week-end du 8 mars, au Qatar.

https://www.instagram.com/p/B8XnHsGqJ4c/?igshid=sp4qwsorbbcw

(crédit photo : Twitter Yamaha MotoGP)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR