Le Mag Sport Auto

Verstappen vs Leclerc, le pilote Ferrari plaide coupable

formule 1 leclerc

A l’issue d’un Grand-Prix du Japon de Formule 1 un tantinet décevant pour Ferrari, Charles Leclerc a pleinement reconnu ses torts. Ainsi, au même titre que son coéquipier, le Monégasque n’a pas cherché à se dédouaner de son erreur, commise dans le premier tour de l’épreuve nippone.

Ferrari : Charles Leclerc pris à défaut

Après l’erreur avouée de Sebastian Vettel au départ, Charles Leclerc a, lui aussi, fait son mea culpa. Puni par les commissaires pour avoir envoyé Max Verstappen dans le décors, le Monégasque a clairement admis ses torts. Ainsi, après s’être laissé déconcentrer par le mouvement de son coéquipier juste avant le départ de la course, le pilote Ferrari n’a pas su anticiper le contact avec la Red Bull Honda, comme il le concède sans détour :

« J’ai pris un mauvais départ. J’étais un peu distrait, j’ai vu Seb bouger un petit peu, puis mon temps de réaction a été très mauvais. L’envol n’était pas si mal mais la réaction était mauvaise. Et avec Max, j’ai juste fait une erreur, clairement. J’étais à l’intérieur, derrière Seb et Lewis et j’ai perdu un peu l’avant. Normalement, on doit anticiper ce genre de choses, et je ne l’ai pas fait. C’est de ma faute. »

Au Japon, ce sont donc les deux pilotes qui n’ont pas été suffisamment concentrés, au moment du départ. Heureusement pour Ferrari, ces erreurs n’ont pas eu de conséquences au classement des constructeurs. Et en marquant 24 points contre 12 à l’équipe autrichienne, la Scuderia a, même, réalisé une bonne opération. Sur le plan comptable, tout du moins. Gageons que les deux hommes auront à coeur de se racheter une conduite dès la prochaine course, à Mexico.

Formule 1 : le Team Renault F1 sous investigation

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR