Le Mag Sport Auto

Victoire historique de Timur Timerzyanov au Rallycross de Spa !

Victoire historique de Timur Timerzyanov au Rallycross de Spa !

Double champion d’Europe de Rallycross, Timur Timerzyanov n’a jamais gagné en mondial depuis la création du WorldRX en 2014. Cette année là, il a décroché un podium et terminé 7e du championnat. Pour la première fois, le pilote russe n’a pas changé d’équipe à l’inter-saison. Et voici qu’il a bataillé ferme tout le week-end pour s’offrir une magnifique victoire. Une victoire qui restera à jamais gravée puisqu’en plus il remporte le tout premier Rallycross de Spa ! Récit d’un week-end palpitant.

Le Rallycross de Spa a offert un grand spectacle et la première victoire russe en WorldRX !

Le samedi fut pluvieux et a su amener son lot de surprises. Ainsi, après la Q2, les frères Hansen étaient assez loin des premières places et tout proches de la « zone de relégation » (10e et 11e). A l’inverse, Liam Doran surprenait tout le monde en terminant la journée premier devant son coéquipier Andreas Bakkerud. Le vainqueur du GRC 2014, Joni Wiman, épatait pour sa première sortie avec la Hyundai i20 et se classait quatrième. Timo Scheider complétait le top 5.

Puis, le dimanche, le soleil était au rendez-vous. Piste sèche et voilà les cartes redistribuées. Les Hansen étaient de retour aux affaires. Timmy Hansen, malgré une dixième place en Q3, remportait la Q4 et remontait à la quatrième place. Juste devant un certain Timur Timerzyanov. Le russe se montrait de plus en plus à son aise sur cette piste et réalisait même des manœuvres de dépassement dont lui seul à le secret. Andreas Bakkerud terminait premier du classement intermédiaire et seul pilote à avoir remporté deux manches qualificatives. Il devançait le surprenant Joni Wiman et son coéquipier Liam Doran.

Ironie du sort, tous les pilotes belges étaient éliminés… Que ce soit Guillaume De Ridder, Enzo Ide, Grégoire Demoustier ou François Duval. Le remplaçant de Rokas Baciuska a brillé par sa capacité à harponner les autres mais pas à faire aussi bien que le jeune lituanien.

En semi-finales, Timmy Hansen, bien que poleman, se qualifiait de justesse devant Anton Marklund et derrière Joni Wiman et Janis Baumanis. Une fois de plus, le pilote GCK avait la pointe de vitesse mais manquait de chance pour concrétiser par un bon résultat. Dans la première semi-finale, Timur Timerzyanov prouvait une fois de plus que ce circuit de Spa lui donnait des ailes. Le pilote GRX Taneco terminait dans les roues d’Andreas Bakkerud, à moins de deux centièmes ! Liam Doran était le troisième qualifié juste devant Kevin Hansen. Le Rallycross de Spa sentait bon le renouveau et la fin (temporaire ?) de la domination des Hansen.

En finale, c’est un Timur Timerzyanov transcendé qui a réalisé la course parfaite. La Hyundai i20, que l’on savait excellente depuis le début de la saison, a viré en tête dès le début de la course. Le double champion d’Europe a su maîtriser Andreas Bakkerud pour aller s’offrir une superbe première victoire en Championnat du Monde de Rallycross ! Et, si le russe retrouve la même force que ce week-end, cela ne pourrait pas être la dernière. Joni Wiman complète le podium et épate pour son grand retour à la compétition. Il n’est pas sûr que sa pige ne soit pas sans suite. En tout cas, GRX Taneco fait la bonne opération du week-end au championnat « constructeurs ». Timmy Hansen terminera tout de même quatrième devant Janis Baumanis et Liam Doran.

Russie puissance 2, le Super1600 sous la domination de Nuriev !

Vainqueur de la première manche de l’EuroRX Super1600 à Barcelone, Aydar Nuriev s’est offert un grand chelem. Le russe a remporté toutes les manches qualificatives, sa semi-finale et la finale ! Un carton plein qui le propulse en tête du championnat avec le maximum de points possible (60 sur 60). Il devient le grand favori de cette saison 2019. Egor Sanin, 6e après les qualifications, termine deuxième de la finale devant Josef Susta. A noter la bonne performance de Maximilien Eveno même si le français n’a pas su accéder à la finale.

Aydar Nuriev, vainqueur en Super1600

En RX2, Damien Meunier faisait son grand retour après sa belle performance de Barcelone. Le jeune français a réalisé une bonne performance même si les résultats étaient en deçà de ceux de Barcelone. Il échappe de peu à une seconde finale consécutive. A l’inverse, Oliver Eriksson s’offre une seconde victoire consécutive dans la catégorie. Il devance le finlandais Jesse Kallio qui a montré de très belles choses ce week-end. Ben-Philip Gundersen monte sur la troisième marche du podium. Fraser McConnel était à nouveau en final mais n’a pas su aller décrocher un nouveau podium.

Prochain rendez-vous pour le Championnat du Monde de Rallycross sur un autre circuit de F1. Cette fois-ci, ce sera à Silverstone. Et, on sait d’ores et déjà que le tracé sera moins bon que celui de Spa. Les belges ont su surprendre tout le monde et prouver que le Rallycross pouvait être tout aussi délicieux sur un circuit de F1 que sur un « vrai circuit de RX ».

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR