Le Mag Sport Auto

Wales Rally GB, Lappi tout proche du titre en WRC-2

lappi wales rally gb wrc-2

Après avoir dominé le rallye de bout en bout, Esapekka Lappi revient dans la course au titre en WRC-2 et tout se jouera en Australie ! Le tout avec un gros avantage pour le pilote officiel Skoda. Pendant ce temps, Sébastien Ogier remporte son quatrième Wales Rally GB consécutif !

WRC-2, Tidemand bête noire de Suninen.

Solidement accroché à sa deuxième place depuis le début du rallye, Teemu Suninen pensait être le dauphin d’Esapekka Lappi. Mais c’était sans compter sur Pontus Tidemand. Le pilote suédois qui a connu des soucis mécaniques vendredi est remonté très très fort. A 1s de Suninen avant l’ultime spéciale, Tidemand a décroché le 6e temps général (au milieu des WRC!) et chipe la seconde place à Suninen. Un point en moins qui pourrait lui coûter le titre d’ailleurs. Il est ex-æquo avec Elfyn Evans au championnat (120pts tous les deux) mais devra surtout attendre, chez lui, le rallye d’Australie pour être fixé. En effet, avec sa nouvelle victoire Esapekka Lappi vole vers la victoire.

Pour le pilote finlandais, champion ERC en 2014, il suffira de terminer sur le podium en Australie pour décrocher le titre ! Mais attention, rien n’est joué. On se souvient de Marcus Gronhölm perdre ses chances de titre en Australie en 2006 en sortant… Trop d’attaque peut nuire à Lappi, mais assez ne lui permettra pas d’être champion. Voilà qui devrait donner un peu d’intérêt à ce season finale où tout (ou presque) sera joué avant le départ.

WRC, la victoire pour Ogier, Neuville futur vice-champion du monde.

Comme en 2013, Thierry Neuville aura réalisé une seconde moitié de saison impressionnante. Avec les déboires d’Andreas Mikkelsen, dont la transmission a cassé vendredi matin le plongeant dans les profondeurs du classement, le belge est quasi assuré de finir vice champion du monde 2016. Avec sa troisième place sur ce Wales Rally GB 2016, le pilote Hyundai Motorsport s’offre un avantage considérable de 14 points. Mathématiquement insuffisant pour être déclaré officiellement « vice champion du monde », mais objectivement suffisant. Sauf casse mécanique/sortie en Australie.

Côté course, Ott Tänak a déroulé ce dimanche et s’est offert sa 50e victoire de spéciale en WRC en remportant la Power Stage du Wales Rally GB 2016. Malheureusement ce ne fut pas suffisant pour s’offrir la victoire. Avec sa crevaison vendredi, et quelques petites erreurs, l’estonien échoue à 10s2 seulement de Sébastien Ogier. Rageant ! Une fois de plus les pneus DMACK lui coûtent la victoire même si, à l’inverse, ils furent un avantage sur la route ce week-end. Le quadruple champion du monde des rallyes s’offre un quatrième succès sur les terres du Royaume-Uni et rejoint Petter Solberg et Hannu Mikkola (recordmen de l’épreuve avec 4 succès).

Quatrième, Hayden Paddon réalise un bon résultat (le meilleur de sa carrière au Wales Rally GB) et devance Meeke et Sordo ! Jari-Matti Latvala termine septième devant Mads Ostberg. Stéphane Lefebvre effectue un beau retour en WRC et s’offre la neuvième place devant Eric Camilli !

A noter qu’avec ces résultats (Ogier 1er et Latvala 7e), Volkswagen Motorsport s’offre son troisième titre consécutif de Champion du Monde des Rallyes Constucteurs !

Prochain rendez-vous dans quinze jours en Australie, pour le dernier rallye de la saison 2016 du WRC !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR