Le Mag Sport Auto

WEC : Rebellion est prêt pour Silverstone

FIA WEC : Rebellion Racing (crédits photo : Twitter Rebellion Racing)

Plus de deux mois après les 24 Heures du Mans, le FIA WEC est de retour ce week-end, à Silverstone. Un rendez-vous que Rebellion attend ardemment.

Et pour cause, l’équipe helvète est tenante du titre dans le Northamptonshire. Bénéficiant des disqualifications des deux Toyota (qui avaient survolé l’épreuve), c’est la Rebellion #3 (Laurent-Beche-Menezes) qui avait récupéré la victoire sur tapis vert. Un exploit, ce succès étant le seul à échapper à Toyota lors de la super-saison.

Rebellion pour l’emporter encore en Angleterre?

Néanmoins, grâce à la nouvelle règlementation plus pénalisante pour les Toyota, Rebellion espère rééditer l’exploit. En témoignent les mots de son président et propriétaire, Alexandre Pesci :

“Ce week-end nous alignons deux équipages de très haut niveau pour livrer une belle bataille sur la piste du circuit de Silverstone. Nous avons remporté cette course la saison passée et l’ensemble du Team est plus que motivé à l’idée de réitérer l’exploit. »

A noter qu’à l’occasion, le team utilisera des livrées spéciales, en noir et blanc. De quoi donner une nouveau style à ces autos, bien que cela ne soit que provisoire. C’est ce qu’explique, toujours, Alexandre Pesci :

« Les deux autos sont quant à elle provisoires et le Team Rebellion Racing sera fier de présenter la livrée définitive lors de la manche de Fuji en octobre prochain.”

Deux équipages remaniés mais confiants

Les pilotes sont, quant à eux, ravis d’attaquer cette nouvelle saison aux commandes de leur prototype. Vainqueur l’an passé et désormais sur le prototype #1, Gustavo Menezes ne cache pas non plus ses ambitions de bien figurer à Silverstone :

“(Je suis) vraiment excité d’être de retour avec l’équipe cette année. Nous revenons avec un line up extrêmement fort. Je suis vraiment heureux d’avoir Bruno (Senna) et Norman (Nato) comme coéquipiers. Nous allons travailler très dur pour réduire l’écart avec Toyota. J’espère que nous serons en mesure de les rattraper dès le premier round. Nous entamons la saison 2019-2020 en continuant sur notre lancée et voir ce que nous pouvons donner.”

L’américain, fera cette saison équipe avec Bruno Senna et un nouveau dans l’équipe, Norman Nato. Ce dernier ne sera néanmoins pas le seul tricolore à débuter chez Rebellion, Loïc Duval retrouvant le LMP1, lui sur la #3. Le chartrain est impatient de retrouver l’un des prototypes les plus performants du monde, en témoignent ses mots :

“(Je suis) très content d’être de retour en LMP1 avec le Team REBELLION Racing ! Ma dernière remonte à Bahrain en 2016 avec Audi avant l’arrêt de leur programme. Ce nouveau challenge est excitant. Je connais un peu Nathanaël (Berthon) et Pipo (Derani), je suis ravi de faire équipe avec eux ! Certes la mise en place est tardive mais je suis sûr qu’avec le savoir-faire de REBELLION, nous allons pouvoir être compétitifs à Silverstone. Cela commence à faire longtemps que je n’y ai pas roulé, je suis très heureux d’y retourner enfin sur une LMP1 en WEC ! Les essais de Barcelone ont montré de belles performances qui s’annoncent prometteuses pour le championnat.”

A confirmer lors de la première course, ce week-end, à Silverstone. L’épreuve, qui durera quatre heures, sera l’occasion d’apprécier un nouveau format de compétition, ainsi que les nouvelles balances de performances. Tout risque d’y être serré, autant en LMP qu’en GT.

(Crédits photo : Twitter Rebellion Racing)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR