Le Mag Sport Auto

Will Stevens rempile avec le Panis-Barthez Compétition

L’ancien pilote de Formule 1 ayant œuvré chez Marussia, Will Stevens, sera à nouveau pilote officiel au sein du Panis-Barthez Compétition, la saison prochaine. Il pilotera donc la JS P217 #23 lors des prochaines 24H du Mans et sur l’ensemble du championnat ELMS 2019.
L’un de ses coéquipiers sera René Binder. En revanche, l’identité du troisième pilote n’a pas encore été divulguée par l’écurie en question.

Olivier Panis – Team Principal :  » Conserver Will Stevens parmi nous était une vraie priorité. Cette saison j’ai été conquis par lui, par son caractère, par sa rapidité et par son implication. J’ai rarement vu un pilote professionnel partager autant avec ses équipiers. Il passe des heures devant les acquisitions de données dans le but de faire progresser la voiture. Il prend son rôle de leader très à cœur. Il est vrai qu’il lui arrive de grogner mais c’est dans un sens positif; non seulement cela me fait rire mais en plus cela nous pousse toujours à améliorer la voiture. Will assure à la fois la sérénité dans l’équipe et une super ambiance. Il nous a beaucoup apporté et nous avons beaucoup progressé avec lui. J’ai un grand respect pour lui. Avec Fabien Barthez, Simon et Sarah Abadie, nous avons tout fait pour qu’il reste au sein de nos troupes et nous avons trouvé les partenaires pour y parvenir. »

Will Stevens – Pilote Ligier JS P217 #23 : « Je suis très heureux de poursuivre l’aventure ELMS l’an prochain avec Panis-Barthez Compétition. Nous avons démontré en 2018 à quel point nous étions forts en tant qu’équipe, et les excellents résultats obtenus à la fin de la saison m’ont motivé à rester avec eux. Nous devons finir le travail commencé !  Après une pole position et deux podiums lors des dernières manches de la saison, nous ferons tout notre possible pour remporter une course, puis une autre… Et si nous sommes suffisamment constants, pourquoi ne pas nous battre pour le titre 2019 en ELMS. J’ai évidemment aussi les 24 Heures du Mans en tête. Cette année, nous étions le team le plus proche de G-Drive, la référence, et je suis impatient de courir à nouveau avec toute l’équipe. Olivier Panis, Simon et Sarah Abadie ont confiance en moi, et cela est vraiment important et motivant. Il est temps que je les récompense de ce qu’ils m’apportent humainement. J’ai beaucoup progressé cette saison.
Je ne connais pas personnellement René Binder, mon nouveau coéquipier, mais je constate qu’il a toujours été compétitif partout où il a couru, en F3, en Renault 3.5, en GP2 ou en IndyCar. Il a beaucoup d’expérience et je suis convaincu que nous nous entendrons bien et que nous serons très performants en 2019. »

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR