Le Mag Sport Auto

Le WorldRX devrait perdre son promoteur IMG à la fin de la saison.

Le WorldRX devrait perdre son promoteur IMG à la fin de la saison.

Autosport a lancé une petite bombe dans le monde du Rallycross en annonçant qu’IMG ne devrait pas poursuivre son contrat avec la FIA pour la promotion du WorldRX au-delà de cette saison 2020. Le promoteur à l’origine du Championnat du Monde devrait donc quitter la scène… en espérant qu’un repreneur soit au rendez-vous.

Le WorldRX suivra-t-il le même chemin que l’Americas Rallycross ?

L’hiver dernier, et seulement après deux saisons, IMG a annoncé la fin de l’Americas Rallycross. Le bébé du promoteur a donc été abandonné sans qu’on ne sache trop pourquoi. Pas forcément un très beau signal envoyé au monde du Rallycross. Et puis, la pandémie est arrivée et le calendrier a sérieusement été chamboulé. Contrairement à l’an passé où la saison fut disputée jusque dans la dernière finale, cette saison 2020 se résume à un duel Kristoffersson / Ekström. Et encore, difficile d’imaginer un autre scénario qu’un troisième titre pour Johan Kristoffersson.

Mais aujourd’hui on peut carrément se demander s’il y aura une saison 2021 du Championnat du Monde de Rallycross. IMG abandonne un projet qu’ils avaient pourtant initié en 2012. Une promotion inédite du sport et de l’EuroRX en 2013 et le passage au Championnat du Monde en 2014. Le tout avec des pilotes de renoms tels que Petter Solberg (ex champion du monde des rallyes en 2003), Sébastien Loeb, Mattias Ekström (star du DTM), Tanner Foust, Ken Block etc…

Si en 2017 la machine s’est un peu emballée avec l’arrivée « des constructeurs » les projets d’électrification de la discipline divise et plonge ce sport dans un épais brouillard. La pandémie de COVID-19 malmenant les organisateurs depuis mars.

Mais visiblement, c’est une toute autre raison qui pousserait IMG à abandonner la promotion du Championnat du Monde de Rallycross. Aux USA, IMG se nomme Endeavor et la société aurait des dettes colossales ! Le montant s’élèverait à 7 milliards de dollars ! Avec cette information, on comprend mieux le pourquoi de cette décision aussi inattendue que radicale.

Néanmoins, certains bruits de couloirs évoquent déjà des repreneurs. Reste à savoir s’ils seront « dans la tradition » ou plutôt dans l’électrification comme la société Addax Capital LLP d’Alejandro Agag qui s’occupe déjà de la Formula E et du futur Extreme E…

Affaire à suivre !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR