Le Mag Sport Auto

WRC, Al-Attiyah devrait rouler avec Toyota en Argentine

WRC Al-Attiyah Toyota Argentine

Absent des pites du WRC depuis 2015 et son titre en WRC-2, Nasser Al-Attiyah pourrait faire son grand retour dès le Rallye d’Argentine ! Et ce, sur une World Rally Car dernière génération, une Toyota Yaris pour être exact.

Le grand retour de Nasser Al-Attiyah en WRC avec Toyota ?

Animateur régulier du Championnat du Monde des Rallyes entre 2010 et 2015, le qatari a aussi été mécène/pilote officiel Citroën puis M-Sport en 2012 et 2013. D’ailleurs, Thierry Neuville n’en serait peut-être pas là sans l’aide du double champion du monde WRC-2 (2014 et 2015).

S’il continue d’entasser les titres comme des perles en MERC, Nasser Al-Attiyah est plus présent en rallye-raid qu’en rallye classique. L’an passé, il a disputé 7 rallyes dont 2 en ERC. Néanmoins, 2018 pourrait être l’année de son grand retour en WRC ! En effet, on apprend qu’il est en discussion avec Toyota Gazoo Racing.

Baja Russia, Al-Attiyah vainqueur devant Prokop !

D’ailleurs, Tommi Mäkinen a confirmé la chose et annoncé que Toyota construisait une quatrième Yaris WRC qui sera disponible à partir du Rallye d’Argentine (26-29 avril) :

« Nous travaillons actuellement sur une quatrième auto qui sera livrée à temps pour la seconde manche disputée en Amérique du Sud. Nous continuons aussi de discuter avec Nasser. Rien n’est décidé, mais nous serons prêts pour l’Argentine. Néanmoins, ce ne sera pas une 4e Yaris officielle ! Nasser est un pilote privé et nous continuerons à faire rouler trois voitures. Cependant, nous pouvons préparer et faire rouler une voiture supplémentaire. Ce sera plus simple d’un point de vue logistique. Avec Nasser, ce serait pour 5 ou 6 rallyes. Et ce, en commençant par l’Argentine avant le Portugal et la Sardaigne. Et puis quelques autres épreuves. Ce serait bien d’avoir Nasser Al-Attiyah avec nous d’un point de vue commercial mais aussi vis-à-vis de son expérience. »

Il est certain que le fait de voir Nasser Al-Attiyah rouler avec Toyota/Overdrive en Rallye-Raid, et au Dakar, a dû faciliter ce potentiel retour en WRC. Après son projet avorté de faire rouler les Polo R WRC’17, il serait appréciable de revoir le qatari, et son copilote Matthieu Baumel, sur les spéciales du WRC.

Alors, rendez-vous en Argentine ? Reverra-t-on le duo en ERC, comme il était question fin 2017 ? La réponse bientôt.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR