Le Mag Sport Auto

WRC, Andreas Mikkelsen en tête du Rallye de Turquie

WRC, Andreas Mikkelsen en tête du Rallye de Turquie

Ce matin se disputait la première boucle du Rallye de Turquie. La dixième manche de la saison 2018 du WRC devait forcément apporter quelques surprises. Après quatre spéciales, Andreas Mikkelsen pointe en tête du rallye.

WRC, Neuville limite les dégâts du balayage en Turquie.

Alors qu’il devait ouvrir la route, Thierry Neuville a limité la casse. Sur des routes délicates, le belge a profité de ne pas avoir de poussière (surtout dans l’ES1) pour réaliser un bon début de rallye. Ainsi, il termine la première boucle du rallye à la quatrième place. Et ce, avec « seulement » 13s1 de retard sur son coéquipier Andreas Mikkelsen. Leader hier soir après la SSS, le norvégien a repris la tête du Rallye de Turquie 2018 dans l’ES4. En effet, Craig Breen a frappé fort en passant en tête dès l’ES2. Le pilote Citroën Racing a réalisé un très bon début de course et pointe au deuxième rang à 6s2 de Mikkelsen. Troisième, Mads Ostberg prouve que les C3 WRC sont à l’aise sur les routes turques.

Mauvais début de rallye pour Ott Tänak par contre. L’estonien ne se place qu’au neuvième rang à 33s4 de Mikkelsen. Peut-être est-ce en lien avec le retrait de l’évo moteur sur la Yaris WRC. En effet, Esapekka Lappi semble également en retrait. Jari-Matti Latvala sauve les meubles chez Toyota et accroche une sixième place à 23s2 de Mikkelsen. A noter de nouveaux soucis mécaniques pour Elfyn Evans. Un temps annoncé en abandon, le pilote M-Sport a pu finalement boucler l’ultime spéciale de la matinée en perdant un peu moins de deux minutes.

En WRC-2, Jan Kopecky montre de très belles choses. Le « tarmac master tchèque » réalise une très belle performance sur la terre. A l’issue de la première spéciale de 38kms les trois premiers de la catégorie étaient en 0.7s ! Impressionnant. A l’issue de la boucle, le tchèque est en tête avec 5s d’avance sur Pontus Tidemand. Simone Tempestini fait briller la C3 R5 en se classant troisième à 43s1. Enfin, pour ses débuts en WRC-2, Chris Ingram s’offre une très belle quatrième place. Leader hier soir, Kajetan Kajetanowicz a cassé sa direction assistée et a perdu de longues secondes. Le polonais est sixième à presque 3 minutes de Kopecky. A noter, l’excellente performance de Henning Solberg. Transparent en WRC-2, le norvégien est en tête des R5 avec 2s9 d’avance sur Kopecky !

Rendez-vous cette après midi pour la deuxième boucle du Rallye de Turquie 2018. Un deuxième passage qui s’annonce pleine de bouleversements. Les pierres ramenées par le premier passage devraient engendrer de nombreuses crevaisons.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR