Le Mag Sport Auto

WRC, Evans repasse en tête au Monte-Carlo

Elfyn Evans continue ses très bons débuts sur la Toyota Yaris WRC. Le gallois, ancien pilote M-Sport, a profité de conditions délicates pour reprendre la tête du Monte-Carlo devant son coéquipier, Sébastien Ogier ! Evans confirme sa montée en puissance et ses qualités de pilote sur asphalte.

WRC, Evans domine Neuville et Ogier.

Leader hier, Evans avait perdu la tête du Monte-Carlo 2020 face à son coéquipier Ogier dans l’ultime spéciale. Ce matin, Thierry Neuville a remporté la première spéciale du jour mais Evans a maté la concurrence dans la suivante. L’ES10 était délicate au niveau de la gestion des pneus et des conditions de route. A ce petit jeu, Elfyn Evans a frappé fort. Le gallois remporte la spéciale pour 7s6 d’avance sur Ogier et 13s8 sur Neuville ! De quoi lui permettre de repasser en tête de l’épreuve. Evans possède désormais 4s8 d’avance sur Ogier au général. Derrière, Neuville est relégué à 16s6. Quatrième, Loeb accuse le coup et se classe à presque deux minutes d’Evans. Il se retrouve même sous la menace de Lappi, cinquième. Au delà, peu de changements. Si ce n’est Takamoto Katsuta qui perd une place suite à une petite touchette dans un mur de neige. Le japonais passe donc de la 7e à la 8e place. C’est Eric Camilli (Citroën C3 R5) qui récupère la septième place.

Duel norvégien en WRC-2, Oliver Solberg à la faute.

Eric Camilli conserve la tête de la catégorie R5 et du WRC-3. Le français devance toujours Nicolas Ciamin. Mads Ostberg est troisième en R5 et conserve la tête en WRC-2 même s’il a vu Ole Christian Veiby revenir sur lui. Adrien Fourmaux continue sa remonté. Le nordiste est désormais 8e en R5 et troisième du WRC-2. Il a profité d’une erreur du russe Nikolay Gryazin dans l’ES10 pour remonter sur le podium. Alors qu’il était quinzième au général et 8e R5, Oliver Solberg est parti à la faute dans la deuxième spéciale de la matinée. Le jeune norvégien arrache une roue mais parvient à terminer la spéciale… avec 22 minutes de retard !

Enfin, chez les deux roues motrices, Sean Johnston a repris 12 secondes à Damien Oberti dès la première spéciale avant de voir le français abandonner au départ de l’ES10. Sean Johnston reprend donc la tête de la catégorie devant trois français !

Rendez-vous cette après-midi pour la seconde boucle toujours composée de deux spéciales, seulement.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR