Le Mag Sport Auto

WRC, Hyundai galère, Ogier survole le Mexique

Après l’incendie d’Esapekka Lappi, la série des abandons a continué sur ce Rallye du Mexique 2020. Cette fois-ci c’est Thierry Neuville qui a dû renoncer sur panne mécanique, tout comme son coéquipier Dani Sordo. Devant, Sébastien Ogier (Toyota) creuse un peu plus l’écart face à Teemu Suninen (Ford). De son côté, Pontus Tidemand continue de dominer la catégorie R5.

WRC, Rallye du Mexique : mauvais week-end pour Hyundai !

Ott Tänak dans l’ES4, Dani Sordo dans l’ES3 et l’ES7 puis Thierry Neuville dans l’ES9, les trois pilotes Hyundai ont rencontré des soucis mécaniques sur leur i20 Coupé WRC. Seul l’estonien s’en sort bien en revenant dans la lutte pour le podium. D’ailleurs, à l’issue de l’ES9, c’est Tänak qui remplaçait son coéquipier belge sur le podium pour 5 dixièmes d’avance sur Elfyn Evans. Par la suite, le Mexique a enchaîné trois petites super-spéciales : Autodromo 1 & 2 (2.33kms) et Street Stage León (730m).

Sébastien Ogier a remporté les deux passages dans Autodromo quand Kalle Rovanperä a fait le scratch sur la plus petite spéciale du WRC. Et c’est dans cette toute petite spéciale de 730 mètres qu’Elfyn Evans a réussi à passer Ott Tänak au classement général. A l’issue de cette deuxième journée du Rallye du Mexique 2020, Sébastien Ogier possède 13s2 d’avance sur le surprenant Teemu Suninen. Elfyn Evans est troisième à 33s2 de son coéquipier et avec deux dixièmes d’avance sur Ott Tänak. Cinquième, Kalle Rovanperä est toujours dans la lutte pour le podium en accusant seulement 2 secondes de retard sur le duo Evans/Tänak.

Le reste du top 10 est complété par Gus Greensmith (Ford) qui devance quatre voitures de catégorie R5. La Fabia R5 Evo de Pontus Tidemand, la Hyundai i20 R5 de Nikolay Gryazin et la Citroën C3 R5 de Marco Bulacia et la Skoda Fabia R5 Evo du chilien Emilio Fernández.

Tidemand s’envole vers la victoire en WRC-2.

Si sa voiture est vierge de sponsors, sa feuille de temps est pleine de temps scratch. Pontus Tidemand domine la catégorie avec 8 meilleurs temps. Il pointe logiquement en tête du WRC-2 devant Nikolay Gryazin (Hyundai) et Ole Christian Veiby (11e du général et 5e R5). Chez les privés, le jeune chilien Marco Bulacia confirme et se classe sur la première marche provisoire de la catégorie. Il devance Emilio Fernandez et Ricardo Triviño. Kajetan Kajetanowicz remonte au quatrième rang du WRC-3 mais à plus de 4 minutes du podium. Néanmoins, le Rallye du Mexique est encore long et tout peut encore arriver !

Rendez-vous cette après-midi pour 9 spéciales dont 3 SSS. Le spectacle sera encore au rendez-vous sur ce Rallye du Mexique 2020 !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR