Le Mag Sport Auto

WRC, Jourdan Serderidis à l’assaut de l’ADAC Rallye Deutschland

WRC, Jourdan Serderidis à l'assaut de l'ADAC Rallye Deutschland

Cette saison, Jourdan Serderidis est un peu moins présent sur les spéciales de rallye que les années précédentes. Néanmoins, en 10 jours il va passer de sa victoire aux Boucles Chevrotines 2018 à un Rallye d’Allemagne au volant de la bête qu’est la Ford Fiesta WRC ! Hier soir, le pilote grec présentait sa monture M-Sport à un petit comité de V.I.P et journalistes. L’occasion de revenir sur cette formidable opportunité qui va s’offrir à lui.

Jourdan Serderidis, du WRC avec la voiture de Sébastien Ogier !

Le seul et unique Champion du Monde WRC Trophy a connu une saison légère (pour des raisons professionnelles) mais va rouler sur du lourd, du très très lourd ! Ainsi, la semaine prochaine, au Rallye d’Allemagne (ADAC Rallye Deutschland) le pilote grec va découvrir une certaine Ford Fiesta WRC ! La bête développée par M-Sport et championne du monde des rallyes en 2017. Ainsi, Jourdan Serderidis va devenir l’un de ses rares privilégiés à rouler avec cette voiture. Vous voulez encore plus fort ? Jourdan roulera au sein du team officiel M-Sport ! Ainsi, son auto sera présente aux côtés des officielles (Ogier, Evans et Suninen) sous le stand M-Sport en Allemagne.

Un très beau cadeau pour ce self-made man mais aussi pour ses fans. Il portera le numéro 21 et on peut compter sur lui pour profiter à fond de cette expérience unique ! L’occasion de retrouver sa magnifique livrée sur une WRC dernière génération !

En guise de préparation à l’ADAC, et alors qu’il n’a pas disputé de rallye asphalte sur une WRC depuis le printemps, Jourdan Serderidis a roulé aux Boucles Chevrotines. Un Rallye incorporé au championnat provincial des rallyes en Belgique. Face à une centaine de pilotes venus de Belgique principalement mais aussi des Pays-Bas, du Royaume-Uni ou même de France, Jourdan Serderidis est allé décrocher une nouvelle victoire au scratch. Au volant de sa DS3 WRC, il a devancé le hollandais Jos Pennartz (Mitsubishi Lancer Evo X R4). Emmanuel Cantraine (Mitsubishi Lancer Evo IX), qui connaît une saison en dents de scie, termine troisième. David Campling place sa belle Subaru Impreza S10 WRC ’04 au quatrième rang et deuxième WRC. A noter la 7e place de Christophe Jacob (Ford Escort RS 1800 MKII) qui remporte la catégorie historique.

Bref, une victoire qui fait du bien avant d’attaquer l’exigeant Rallye d’Allemagne au volant du monstre qu’est la Ford Fiesta WRC. On retrouvera Jourdan Serderidis dès le Shakedown, jeudi 16 août, à 8h !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR