Le Mag Sport Auto

WRC, journée noire pour Toyota au Portugal

WRC, journée noire pour Toyota au Portugal

Cette première journée du Rallye du Portugal 2018, 5e manche du WRC, aura été dramatique pour Toyota. En effet, Ott Tänak puis Jari-Matti Latvala ont tous les deux dû abandonner sur casse mécanique. A chaque fois, des pierres dangereuses non retirées par les commissaires ou les spectateurs sont à l’origine de ces abandons. Devant, c’est qui est en tête.

WRC, un Rallye du Portugal noir pour Toyota.

Venus avec de réelles ambitions, les pilotes Toyota ont tout perdu dans la première boucle du Rallye du Portugal 2018. Après la traditionnelle SSS du jeudi soir, le « vrai rallye » débutait ce matin. Une première boucle de trois spéciales qui aura vu l’abandon d’Ott Tänak (ES2) puis de Jari-Matti Latvala (ES3). Seul Esapekka Lappi reste en course. Ses deux coéquipiers n’auront plus qu’à attendre la Power Stage (à Fafe) de dimanche pour tenter de marquer quelques points. Pour Latvala, le chemin de croix continue. Troisième abandon à la suite. Quant à Ott Tänak, c’est peut-être le titre qui s’envole ! De plus, l’estonien ne pourra revenir en rally 2. En effet, les dégâts sur sa Yaris WRC sont trop importants et ne peuvent être réparés dans les temps.

Devant, la bagarre faire rage. Un coup c’est l’un, un coup c’est l’autre. Ce matin, Sébastien Ogier a limité la casse. Dani Sordo, Kris Meeke et Hayden Paddon se sont disputés la tête de la course. Dès l’ES5, par contre, Ogier est parti à la faute et est sorti ! LE tournant de ce Rallye du Portugal 2018. Et peut-être un moment clef de cette saison 2018 du WRC !

Le rallye est une véritable hécatombe, en effet Hayden Paddon est également parti à la faute et a été hospitalisé suite à son accident. Plus tard, c’est Kris Meeke qui a vu ses espoirs de victoire parti en fumée suite à deux crevaisons.

Au final, c’est Thierry Neuville qui pointe en tête de cette première journée. Il devance Elfyn Evans qui crée la surprise en pointant au deuxième rang. Dani Sordo complète le podium juste devant Teemu Suninen. Mads Ostberg est 5e à 2 secondes d’Esapekka Lappi, 6e. Le malheureux Kris Meeke est 7e juste devant Craig Breen qui a aussi connu une journée difficile.

En WRC-2, Pontus Tidemand a crevé dès l’ES2. Mais, le pilote Skoda est parti à l’attaque durant le reste de la journée. De quoi remonter au classement. Pendant ce temps, Stéphane Lefebvre a prouvé que la Citroën C3 R5 était également à l’aise sur la terre ! Mais, à la fin de la journée c’est Gus Greensmith qui devance le polonais Lukasz Pieniazek devant Stéphane Lefebvre !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR