Le Mag Sport Auto

WRC, le combat pour le titre est lancé en Australie !

WRC, le combat pour le titre est lancé en Australie !

Cette nuit, le Rallye d’Australie 2018, ultime manche du WRC, a débuté avec le traditionnel Shakedown. La lute pour le titre est ainsi lancée. Qui de Sébastien Ogier, Thierry Neuville ou Ott Tänak sera sacré champion du monde ? La réponse dimanche matin !

Sébastien Ogier tout proche d’un 6e titre en WRC !

Leader du Championnat avec 3 points d’avance sur Thierry Neuville, Sébastien Ogier est en position de force. D’ailleurs, il l’a prouvé ce matin en s’offrant le Shakedown du Rallye d’Australie 2018. Son objectif ? Finir devant Neuville et décrocher son 6e titre consécutif en WRC ! M-Sport a prévenu, Teemu Suninen et Elfyn Evans aideront du mieux possible afin d’aider leur futur ex-coéquipier à gagner le titre.

De son côté, Thierry Neuville profitera d’une évolution moteur sur sa Hyundai i20 Coupe WRC. Normalement prévue pour le Monte-Carlo 2019, Hyundai Motorsport a souhaité avancer cette évolution à cette semaine. L’idée, est de donner un petit « plus » à Thierry Neuville. Néanmoins, cette évolution pourrait être un désavantage si elle ne s’avère pas fiable. On a déjà vu des « évo » être victimes de casses ou de pannes dès leur première apparition. Avec l’optique d’un titre constructeur, Hyundai espère que Hayden Paddon et Andreas Mikkelsen réaliseront un bon Rallye d’Australie. Afin de, pourquoi pas, réaliser le doublé titre pilotes et titre constructeurs. De son côté, Thierry Neuville (4e du Shakedown) a prévenu : il va tout donner pour aller chercher la victoire et le titre !

Enfin, Ott Tänak. Après trois victoires consécutives, l’estonien a connu des soucis au Wales puis en Espagne qui le privent d’un statut de leader au championnat. Pour le pilote Toyota, mathématiquement, c’est encore possible. Néanmoins, avec 23 points de retard sur Sébastien Ogier, il faudrait un miracle pour être titré ! Comme, par exemple, l’abandon de ses deux adversaires. Mais, attention, des abandons assez tardifs. Car, avec le faible nombre de pilotes au départ (25), il semble plus simple de revenir dans les points. En signant le 3e temps à 2 dixièmes d’Ogier, Tänak a montré qu’il allait tout faire pour gagner. Et si, finalement, c’est l’estonien qui décidait de qui serait champion du monde 2018 ?

Sixième au Shakedown de ce matin, Hayden Paddon fait son retour en WRC. Et, le néo-zélandais compte faire un podium en Australie. D’autant plus que cela pourrait être son dernier rallye en WRC. A noter, le retour de Jourdan Serderidis. Le Champion du Monde WRC Trophy s’offre sa seconde pige de l’année après l’ADAC. Cette fois-ci, il sera copiloté par la charmante Lara Vanneste. Fera-t-il mieux que sa 11e place de l’an passé ? La réponse dimanche !

En attendant, voici le classement du Shakedown de ce « Season Finale » australien. Avec un top 11 en moins de 2s, la compétition s’annonce intense. Et, pour une fois, la pluie devrait être de la partie ! Histoire de compliquer la tâche de tout le monde.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR