Le Mag Sport Auto

WRC: le Rallye Catalogne totalement relancé

Alors que le choix des pneus a été crucial ce matin, le Rallye de Catalogne 2018 se voit totalement relancé après la crevaison d’Ott Tänak. Ainsi, les cinq premiers se tiennent en 15s ! Dani Sordo et Jari-Matti Latvala sont les plus proches d’une victoire potentielle.

WRC, Tänak crève en Catalogne, le rallye et le championnat bouleversé.

Cette fois-ci, point d’abandon. Mais, la malchance continue de poursuivre Ott Tänak. Comme lors du Wales Rally GB il y a 3 semaines, l’estonien était largement en tête du rallye avant de connaître des soucis. Aujourd’hui, c’est une crevaison dans la dernière spéciale de la matinée qui lui fait perdre beaucoup de temps. Avec plus une minute quarante-trois secondes de perdue, l’estonien passe de la première place à la neuvième. A 2s8 de Breen et 23s de son coéquipier Esapekka Lappi. Outre la victoire, cette crevaison lui coûtera peut-être le titre. En effet, en l’état actuel des choses, il possède désormais 27 points de retard sur Neuville. Néanmoins, il devrait gagner facilement deux places au général d’ici ce soir. Reste à savoir ce que feront Ogier et Neuville d’ici là.

Devant, Jari-Matti Latvala a continué sa remontée. Le finlandais a fait le bon choix de pneus et a, ainsi, su dépasser Loeb et Evans ce matin. Désormais, il est à trois dixièmes de Dani Sordo, nouveau leader du rallye ! Les quatre spéciales de cette après-midi seront donc cruciales tout autant que le choix de pneus. A noter la très mauvaise matinée d’Andreas Mikkelsen qui a perdu énormément de temps faute de confiance au volant et d’un bon choix de pneumatiques. Sébastien Loeb est quatrième, à 2s5 du podium !

En WRC-2, Eric Camilli a perdu la tête de l’épreuve dans la première spéciale du jour. La deuxième du planning puisque la première a été annulée pour des spectateurs mal placés. C’est désormais Kalle Rovanperä qui est en tête devant le français. Petter Solberg a perdu beaucoup de temps ce matin et passe du troisième au cinquième rang. Il voit même Kajetan Kajetanowicz revenir sur lui. A l’inverse, Nil Solans a réalisé une très belle matinée et revient sur Jan Kopecky, désormais troisième.

Rendez-vous cette après midi pour voir qui prendra la tête du Rallye de Catalogne 2018. Et si Sébastien Ogier saisira l’opportunité même si la tentation de ne pas ouvrir en Australie pourra être forte. Assurance ou stratégie ? Début de réponse d’ici ce soir !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR