Le Mag Sport Auto

WRC : le Rallye d’Ypres 2020 est finalement annulé !

WRC le Rallye d'Ypres 2020 est finalement annulé !

Ajouté il y a quelques semaines au calendrier 2020, l’arrivée du Rallye d’Ypres en WRC était la concrétisation d’un rêve pour les belges. Malheureusement, alors que Hyundai et Skoda Motorsport viennent de boucler leurs essais, le rallye a été annulé. La seconde vague de la pandémie de COVID-19 aura eu raison de l’épreuve belge. L’évolution de la situation sanitaire a eu raison de la 55e édition du Rallye d’Ypres !

WRC, le Rallye d’Ypres 2020 est finalement annulé !

A moins de trois semaines de l’épreuve, les organisateurs ont dû se résigner : il n’y a pas d’autre choix possible que d’annuler le rallye. En quelques jours, le rallye passe donc du huis-clos à l’annulation pure et simple. Pourtant, il y avait encore de l’espoir. Déjà, avec les différentes annonces (Peter Tsjoen en Hyundai i20 Coupé WRC ou encore Marc Duez en Alpine A110 R-GT). Mais aussi avec les tests effectués par Skoda Motorsport ou encore Hyundai Motorsport ces derniers jours.

Mais voilà, la situation évolue de manière dramatique chez nos voisins, encore plus qu’en France. Ainsi, ce midi, les organisateurs du Rallye d’Ypres n’ont pas eu d’autres choix que d’annuler l’épreuve. C’est une première en 55 ans d’existence ! Cette décision a été prise par les autorités locales en accord avec l’organisation et les partenaires.

« Nous avons toujours pleinement soutenu le Rallye d’Ypres mais, cette fois, nous ne pouvons pas laisser la course se faire », explique Emmily Talpe, bourgmestre de la ville d’Ypres.

De son côté, le gouverneur de Flandre occidentale Carl Decaluwé détaille : « En étroite concertation avec l’organisateur, les autorités administratives et le cabinet du ministre de l’Intérieur, et sur base de l’évolution de la pandémie dans notre région, il a été décidé qu’il était irresponsable d’autoriser la manche du Championnat du Monde à Ypres dans les circonstances actuelles. Un décret des gouverneurs sera rédigé conformément à la nouvelle évolution des mesures d’aujourd’hui, vendredi 30 octobre, et conformément aux amendements à l’arrêté ministériel contenant les mesures d’urgence décidées pour limiter la propagation du coronavirus COVID-19 à partir du 28 octobre 2020 par le conseil national de sécurité »

Néanmoins, les organisateurs restent optimistes quant à l’avenir du Rallye en WRC : « C’est bien sûr une énorme déception pour tous nos collaborateurs, qui ont prouvé leur capacité à organiser une manche WRC en peu de temps. Espérons que nos efforts et investissements n’ont pas été vains. Nous avons prouvé à la FIA et au WRC Promoter que nous pouvions rapidement nous adapter et que nous sommes en mesure d’organiser le Rallye d’Ypres au niveau mondial. Cette annulation était inévitable mais nous ne renonçons pas à nos ambitions quant au WRC. J’espère que cette annulation n’est qu’un report »

A noter que les organisateurs avaient, à ce jour, une liste de 140 engagés répartis dans les différentes catégories : WRC, WRC-2, WRC-3 et même JWRC (Junior) qui avait été ajouté à la dernière minute au programme.

Logiquement, il ne reste donc plus qu’une seule épreuve au calendrier 2020 du WRC : le Monza Rally (en Italie). Mais, là-bas aussi, la situation sanitaire est alarmante. L’annulation est proche. C’est d’ailleurs ce que sous-entend Sébastien Ogier dans les colonnes de l’Equipe en disant que pour lui « la saison est finie »…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR