Le Mag Sport Auto

WRC, Monte-Carlo 2015 dominé par VW

La première spéciale du Monte-Carlo 2015 fut marquée par le superbe temps de Sébastien Loeb. Pour son retour, le nonuple champion du monde des rallyes s’offrait un grand retour avec 22 secondes d’avance sur Ott Tänak (lui aussi de retour en WRC) et Sébastien Ogier relégué a plus de 30 secondes ! Dès la spéciale suivante, Bryan Bouffier (alors 7e et visant le podium) est sorti. Terminé pour la Ford Fiesta RS WRC aux couleurs de « Je Suis Charlie ». Dommage pour le français qui avait terminé 2e l’an passé. Jourdan Serderidis, que vous avez pu suivre l’an passé sur notre site, sort au même endroit et abandonne lui aussi. Devant, le duel Loeb/Ogier continue. Réplique de Sébastien Ogier qui reprend 17s à Loeb.

Aujourd’hui, la journée fut le théâtre d’un superbe duel Volkswagen/Citroën, et plus précisément Loeb/Ogier. Avant la dernière spéciale du jour, Ogier venait de passer en tête du rallye avec 8 secondes d’avance sur Sébastien Loeb. Mais l’ES8 fut un sacré chambardement pour le top10. Tout d’abord, Robert Kubica (auteur de 3 scratchs aujourd’hui) tapait un arbre. Suspension cassée, et crevaison. Il lui fallait alors terminer la spéciale. Le Polonais a réussi à rejoindre l’arrivée mais perd 3 minutes 45… qui viennent s’ajouter aux 10 minutes perdues hier suite à l’interdiction, par la gendarmerie, de rentrer sans phares aux parc fermé après l’ES2. ES2 où Robert Kubica avait rencontré une panne électrique après une touchette avec un mur de neige. Cette ES8 du Monte-Carlo 2015 a été également marquée par l’abandon de Kris Meeke (alors 4e) qui a préféré se retirer pour prendre 10 minutes de pénalité que de rejoindre l’arrivée avec une voiture très abimée, plus de 9 minutes de retard et l’absence de certitude de pouvoir rejoindre le parc fermé.

loeb_montecarlo2015

Mais l’évènement du jour, c’est la touchette de Sébastien Loeb qui lui coûte 6 minutes et toute chance de victoire. Mais avec sa biellette de direction cassée, et une roue arrière gauche de travers, le nonuple champion du monde des rallyes n’a pu rejoindre l’assistance. Il écope donc de 10 minutes de pénalité, se retrouve 15e au général et repartira demain en Rally2. Une mauvaise chose pour la bataille finale, et un fait de course qui ouvre une voie royale à Sébastien Ogier, mais aussi au premier triplé Volkswagen de la saison ! En effet, Jari-Matti Latvala est solide second avec 1 minute 45 de retard sur son coéquipier et 49 secondes d’avance sur Andreas Mikkelsen. On soulignera que pour son retour comme pilote officiel M-Sport, Ott Tänak brille. 4e au général, l’estonien fait une course intelligente et, pour le moment, sans erreur.

En WRC-2, la bagarre est intense entre Stéphane Lefebvre et Martin Koci. Le tchèque, pour son 2e rallye sur une Ford Fiesta R5, est très proche du français. Après 8 spéciales, Lefebvre possède 6s5 d’avance sur Koci. Armin Kremer, sur Skoda Fabia S2000, se place 3e de la catégorie a plus de 2 minutes de la tête de course. En WRC-3, Quentin Gilbert réalise un très bon début de Monte-Carlo est domine la catégorie avec 1 minute 56 d’avance sur le jeune norvégien Ole Christian Veiby. Terry Folb, un autre français, débute très bien sa carrière internationale et se place 3e du WRC-3 après 8 spéciales !

Rendez-vous demain pour la 3e étape de ce Monte-Carlo 2015 où le principale intérêt sera la bataille pour la 3e place entre Andreas Mikkelsen et Ott Tänak. N’oublions pas la spéciale de 51.70 kilomètres ! En attendant, voici le top 10 au soir du 2e jour de course de ce 83e Rallye Monte-Carlo :

1. S. Ogier
2. JM. Latvala +1:45.4
3. A. Mikkelsen +2:34.8
4. O. Tänak +2:44.4
5. M. Ostberg +3:02.9
6. E. Evans +3:15.2
7. T. Neuville +3:29.9
8. D. Sordo +4:03.0
9. M. Prokop +4:59.6
10. H. Solberg +6:38.9

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR