Le Mag Sport Auto

WRC, Monte-Carlo, Neuville à la poursuite des Toyota

L’après-midi de cette troisième étape du Monte-Carlo 2020 a vu les rangs se resserrer devant. Les trois candidats à la victoire ont tout donné et les écarts se sont réduits. Pourtant, Elfyn Evans est toujours leader même si Thierry Neuville a remporté les deux spéciales de la seconde boucle ! Le WRC 2020 commence bien et l’épilogue, demain, du Monte-Carlo s’annonce palpitant !

WRC, Neuville vainqueur mais Evans leader.

Dès l’ES11, Neuville a montré qu’il n’allait pas rester les bras croisés derrière les deux pilotes Toyota. Le belge remporte la spéciale avec 8 dixièmes d’avance sur Ogier et 5s6 sur Evans. Les deux coéquipiers se retrouvent en tête à égalité de temps. Puis, dans l’ES12, Neuville a réalisé un très bon temps et pouvait espérer reprendre la tête de la course. Evans, quant à lui, partait à la faute au même endroit où Loeb faisait un tête-à-queue. Néanmoins, le gallois conservait l’avantage sur Neuville en terminant à 4s6 de la Hyundai n°11. Sébastien Ogier pouvait terminer la journée en tête mais le français a été trop prudent dans la partie glacée de la spéciale. En avance sur Evans aux deux premiers inters, le sextuple champion du monde termine l’ES12 avec 4s9 de retard sur Evans et 9s5 sur Neuville. Ainsi, Elfyn Evans conserve la tête du rallye mais voit son avance se réduire. Ogier est à 4s9 et Neuville à 6s4 ! Avant les quatre spéciales de demain, tout demeure possible.

Quatrième, Sébastien Loeb voit Esapekka Lappi revenir dangereusement sur lui. Le chouchou du public a même perdu 6s dans un tête-à-queue dans l’ES12 et ne compte plus que 14 secondes d’avance sur le nouveau pilote M-Sport. Avec un 6e et un 5e temps, Kalle Rovanperä confirme son bon rallye et sa sixième place au général. Il possède désormais plus de 7 minutes d’avance sur Takamoto Katsuta qui a repris sa septième place au général. Le top 10 est complété par les Citroën C3 R5 d’Eric Camilli, Mads Ostberg et Nicolas Ciamin. A noter que Teemu Suninen est désormais aux portes du top 10. Après son abandon dès l’ES2, le finlandais continue sa remontée fantastique et pointe ainsi à 13s2 de Nicolas Ciamin, dixième.

WRC R5, Camilli gère, Ostberg revient.

Eric Camilli ne prend aucun risque et continue de gérer sa confortable avance sur les autres pilotes en catégorie R5. La victoire en WRC-3 lui tend les bras. Le français a vu Mads Ostberg, leader du WRC-2, reprendre la deuxième place à Nicolas Ciamin dans l’ultime spéciale du jour. Le WRC-3 (réservé aux pilotes privés) voit un beau quadruplé français se dessiner : Camilli devance Ciamin dans le top 10. Puis, suivent Yoann Bonato (13e) et Yohan Rossel (14e). En WRC-2, Mads Ostberg a conforté sa première place au classement. Il a même pu profiter d’un tête-à-queue de Veiby dans l’ES12 pour porter son avance à 57 secondes. Adrien Fourmaux complète le podium avec une minute d’avance sur Nikolay Gryazin. A noter les bons temps d’Oliver Solberg. Après ses 22 minutes de perdues ce matin, le jeune norvégien a réalisé deux 4e temps en R5 cette après-midi.

En deux roues motrices, Sean Johnston continue son très bon Monte-Carlo et conforte son statut de leader de la catégorie. L’américain possède désormais 3 minutes et 43 secondes d’avance sur le français Renaud Dolce.

Rendez-vous demain pour les quatre dernières spéciales du Monte-Carlo 2020. La première manche de la saison en WRC promet un final très serré et très disputé ! Qui de Neuville ou des Toyota triomphera ? La réponse demain midi !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR