Le Mag Sport Auto

WRC, Neuville remporte son premier Monte-Carlo !

WRC, Neuville remporte son premier Monte-Carlo !

Le belge dispute le Monte-Carlo depuis 2011 et son meilleur résultat, jusqu’à présent, était une deuxième place en 2019. Mais, « cette année c’est son année », voilà que qu’à déclaré Thierry Neuville avant le début de la saison. Quoi de mieux pour commencer qu’une victoire ? C’est ce que Neuville est parvenu à décrocher sur ce Rallye Monte-Carlo 2020 grâce à une grosse attaque hier après-midi et ce matin !

WRC, Neuville triomphe des Toyota au Monte-Carlo !

Depuis 2011, la victoire au Monte-Carlo revient toujours à un français. En fait, depuis 2003 seuls Mikko Hirvonen et Marcus Grönholm ont su battre les français « à domicile ». 2020 met fin à la série de 6 victoires consécutives de Sébastien Ogier sur le Monte-Carl’ et voit Thierry Neuville remporter sa première victoire de la saison, la 13e de sa carrière en WRC ! Neuville devient le second belge à remporter le mythique rallye après Jacques-Edouard Ledure en… 1924 ! En remportant toutes les spéciales ce matin, le pilote Hyundai a su revenir sur Ogier, puis Evans et prendre la tête du rallye à l’issue de l’ES14. Après, Neuville a su augmenter son avance jusqu’à remporter la Power Stage et le Rallye-Monte Carlo 2020 !

Mauvaise matinée pour Sébastien Loeb. En effet, le nonuple champion du monde des rallyes a fait un mauvais choix de pneus en anticipant des pluies qui ne sont jamais arrivées. A l’issue de la première spéciale de cette 4e et dernière étape, Loeb avait ruiné ses pneus. De quoi le mettre en danger. Dans l’ES14, Sébastien Loeb est même parti à la faute, frisant l’abandon, mais pouvant repartir grâce à l’aide des spectateurs. Il perdait alors sa quatrième place au profit d’Esapekka Lappi. Dans la spéciale suivante, Loeb a été très prudent pour éviter une nouvelle sortie de route. En y laissant 45s, il voyait alors Kalle Rovanperä lui ravir la cinquième place au général.

Auteur d’un superbe rallye, Elfyn Evans n’est pas parvenu à le concrétiser avec une victoire. Comme en Corse (2019) ou en Argentine (2018), le gallois a vu la victoire s’envoler le dimanche. En terminant la Power Stage derrière Sébastien Ogier, il perd même une place supplémentaire et se classe troisième. De son côté, Esapekka Lappi a connu un début de rallye très difficile mais a su réaliser une performance très solide et décroche même une inespérée quatrième place. Cinquième, Kalle Rovanperä débute sa carrière dans une World Rally Car d’une excellente manière. Sur l’un des rallyes les plus exigeants de la saison, le jeune finlandais de 19 ans a été régulier et assez rapide pour finir dans le top 5… devant Sébastien Loeb ! Takamoto Katsuta, lui aussi, aura su réaliser une bonne performance et termine septième. Après son abandon prématuré jeudi soir, Teemmu Suninen a profité du Super Rally pour faire une superbe remontée. Au final, le finlandais termine 8e du classement général et repart même avec trois points bonus grâce à un beau 3e temps dans la Power Stage !

Mention spéciale à Deividas Jocius. Le lituanien, gentleman driver, disputait son premier rallye dans une World Rally Car et termine 17e du général au volant de sa Fiesta ! Pas mal pour une première et pour un pur amateur.

Le triomphe des C3 R5 en WRC-2 et WRC-3 !

L’équipe Citroën Racing n’est plus engagée officiellement en rallye mondial, mais continuer de supporter des programmes officielles en WRC-2 et des pilotes privés en WRC-3. Et ce Monte-Carlo 2020 restera comme une excellente cuvée pour les C3. En effet, Eric Camilli (C3 R5) remporte la catégorie R5 et le WRC-3 devant la C3 R5 de Mads Ostberg, vainqueur du WRC-2. Suivent les français Nicolas Ciamin (11e), Yoann Bonato (12e) et Yohan Rossel (13e), tous en C3 R5. Le jeune belge Grégoire Munster place sa Skoda Fabia R5 au 14e rang du général et se classe 5e du WRC-3. Il devance Adrien Fourmaux (Fiesta R5) et Nikolay Gryazin (Hyundai i20 R5) qui complètent le podium en WRC-2. On notera l’abandon d’Ole Christian Veiby, alors deuxième du WRC-2 et 12e du général. Son accident ayant même entraîné la neutralisation de l’ES14.Oliver Solberg termine 25e de son tout premier Rallye Monte-Carlo.

On notera la bonne performance de Romain Astier sur la Fiat MX 500X R4 du Milano Racing. Le français remporte d’ailleurs la catégorie R4 devant la Dacia Sandero de l’italien Ermanno Dionisio. Astier termine même 11e du RC2 qui regroupe les voitures de catégorie R5 et R4 !

Enfin, Sean Johnston (Peugeot 208 R2) remporte la catégorie deux roues motrices devant 3 français ! Superbe prestation de l’ancien pensionnaire du JWRC et de l’ERC Junior. L’américain, copiloté par Alexander Kihurani, a réalisé un très bon rallye. Prometteur pour sa saison 2020… qui s’annonce diversifiée !

Prochain rendez-vous du championnat du monde des rallyes, la Suède, mi-février. La Saint Valentin risque d’être palpitante avec la volonté d’Ott Tänak de se rattraper après sa grosse sortie.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR