Le Mag Sport Auto

WRC, Neuville se crashe, Tänak devant et Loeb remonte

WRC, Neuville se crashe, Tänak devant et Loeb remonte

Cette seconde journée du Rallye du Chili a été riche en rebondissements. Kris Meeke, Thierry Neuville et Jari-Matti Latvala sont les grands perdants du jour. A l’inverse, Sébastien Loeb fait une belle remontada et se rapproche à grands pas de Sébastien Ogier ! Ott Tänak reste leader mais voit son avance diminuer. La dernière journée de la sixième manche du WRC 2019 s’annonce intense !

WRC, gros crash de Thierry Neuville au Rallye du Chili.

La journée a commencé avec la sortie de Kris Meeke. Pour la première fois de la saison, l’anglais s’est fait surprendre et est sorti de la route. Néanmoins, le pilote Toyota a pu repartir. 7 minutes de perdues dans l’opération. A l’inverse, Thierry Neuville n’a pas eu la même chance. Dans la 2e spéciale du jour, le belge est parti en tonneaux. Une violente et spectaculaire sortie, heureusement sans gravité. L’équipage va bien. C’est l’abandon pour le leader du WRC qui reviendra avec un 0 pointé du Chili. A voir s’il arrivera à repartir à l’attaque dès le prochain Rallye du Portugal, à la fin du mois.

Enfin, dans l’ultime spéciale, c’est Jari-Matti Latvala qui a été bien malchanceux. A la lutte avec Sébastien Loeb pour la troisième place, le pilote de la Toyota Yaris WRC n°10 a dû abandonner sur casse mécanique. Une fois de plus la fiabilité de la Yaris fait défaut. En plus, comme l’abandon intervient dans l’ultime spéciale du jour, c’est 10 minutes de pénalité et non 7 qui sont attribuées à Latvala. Le chat noir du finlandais est toujours bel et bien présent.

Devant, Ott Tänak conserve la tête du rallye. L’estonien possède désormais 30s d’avance sur Sébastien Ogier. Un petit pécule confortable mais pas assez pour « dérouler ». D’autant plus que derrière, Sébastien Loeb fait une « remontada » du tonnerre. Sixième hier, le nonuple champion du monde WRC est troisième ce soir. En plus, il n’est plus qu’à 5s1 d’Ogier ! Nous refera-t-il le coup de la Catalogne en 2018 ? La réponse demain !

Quatrième, Elfyn Evans est à plus d’une minute de Tänak mais possède plus de deux minutes d’avance sur Teemu Suninen ! Esapekka Lappi va un peu mieux et revient à 10s de son compatriote. Andreas Mikkelsen profite des abandons de la concurrence pour grimper au septième rang.

Rovanperä tient tête à Ostberg.

Si Mads Ostberg a réalisé 4 temps scratch sur 6 en WRC-2 Pro aujourd’hui, le norvégien reste toujours derrière le leader de la catégorie, Kalle Rovanperä. La faute à des soucis de freins dans la première spéciale du jour qui lui ont coûté de précieuses secondes. Néanmoins, les deux pilotes sont dans le top10 provisoire. Avec 35s d’écart entre les deux pilotes, le classement ne devrait pas évoluer mais rien n’est certain. Gus Greensmith et Marco Bulacia complètent le classement du WRC-2 Pro.

En WRC-2, Takamoto Katsuta a chipé la première place du classement général dans l’ultime spécial du jour. Il devance désormais le local de l’étape, Alberto Heller, de 6s. La troisième place de la catégorie a été reprise par Benito Guerra Jr dans la même spéciale à l’argentin Martin Scuncio (Hyundai i20 R5) dont c’est la première en WRC. A noter la perte de la dixième place pour Francisco « Chaleco » Lopez.

Rendez-vous demain, à partir de 14h pour les quatre dernières spéciales de ce tout premier Rallye du Chili en WRC !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR