Le Mag Sport Auto

WRC, Neuville vire en tête du Rallye devant Sébastien Loeb !

WRC, Neuville vire en tête du Rallye devant Sébastien Loeb !

Comme on pouvait s’y attendre, l’après midi fut rude au Rallye de Turquie. Point d’abandon, mais pas mal de déboires pneumatiques qui ont clairement redessiné le classement général ! Thierry Neuville a sorti la grosse attaque et a profité des soucis de Sébastien Ogier sur sa Yaris WRC pour passer en tête du Rallye de Turquie 2020.

WRC, les Yaris crèvent, Thierry Neuville prend la tête du Rallye de Turquie !

Comme ce matin, les 31 kilomètres et quelques de la spéciale Yeşilbelde du Rallye de Turquie ont eu un bel impact sur le classement général. Cette spéciale a mis à rude épreuve les pneumatiques d’une grande partie du plateau. Ainsi, Pierre-Louis Loubet, Gus Greensmith, Kalle Rovanperä et surtout Sébastien Ogier ont crevé ! Le français a également connu des soucis hydrauliques. L’ensemble lui a fait perdre 31 secondes sur Neuville rien que dans cette spéciale. De quoi le faire reculer de deux places au général. De son côté, le belge a profité des déboires de la concurrence pour attaquer très fort et virer en tête du rallye. A l’issue de l’ES6 il comptait 21s6 d’avance sur Elfyn Evans, alors deuxième.

Dans l’ES7, Elfyn Evans a trop voulu sauver ses pneus et a perdu de précieuses secondes ainsi que la seconde place du classement général. Le pilote Toyota étant même sous la menace de Sébastien Loeb, revenu à huit dixièmes ! De son côté, Sébastien Ogier parvenait à résoudre son problème hydraulique et à récupérer la deuxième place du général.

Mais c’était sans compter sur un certain Sébastien Loeb ! Le nonuple champion du monde des rallyes a attaqué dans la dernière spéciale du jour allant même jusqu’à faire un meilleur temps que Neuville. Grâce à son scratch, Loeb gagne deux places et termine la journée à la deuxième place du général à temps égal avec Sébastien Ogier ! De son côté, Thierry Neuville grappille encore un peu de temps et finit la journée avec 33s2 d’avance sur les deux Sébastien ! Evans est quatrième à plus d’une minute suite à une crevaison. Kalle Rovanperä complète le top 5 à 18s de son coéquipier.

Fourmaux malchanceux, Kajetanowicz en super forme !

Large leader du WRC-2 Adrien Fourmaux a souffert, lui aussi, dans la spéciale Yeşilbelde 2. Le nordiste a crevé puis a rencontré des soucis mécaniques, il lâche plus de deux minutes dans l’opération. Pontus Tidemand en profite pour passer en tête du WRC-2 avec plus d’une minute trente d’avance sur Fourmaux.

Toujours en R5, mais dans la catégorie WRC-3, Kajetan Kajetanowicz a, comme ce matin, remporté les spéciales cassantes avant de finir derrière Marco Bulacia dans la spéciale rapide. Le polonais termine la journée à la dixième place du classement général, leader des voitures de classe R5 et premier de sa catégorie. « Kajto » possède 46s3 d’avance sur le jeune bolivien et plus de 3 minutes 40 sur Emiliano Fernandez. Le chilien ayant profité des soucis de Jan Solans dans la fameuse ES6 pour revenir sur le podium.

Demain, Ott Tänak sera de retour à la chasse aux points. Mais attention, la spéciale Çetibeli va ouvrir la journée. Cette spéciale est la plus longue et la plus cassante du rallye ! Le classement général risque d’y évoluer et la victoire devrait se jouer dans cette longue ES. Il faudra être bien réveillé pour avoir une chance de terminer ce Rallye de Turquie 2020.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR