Le Mag Sport Auto

WRC, Nicolas Ciaimin en mondial pour la saison 2020 !

WRC, Nicolas Ciaimin en mondial pour la saison 2020 !

Cette année, Nicolas Ciamin a multiplié les apparitions et a confirmé sa pointe de vitesse. Déjà au départ du Monte-Carlo 2019, le niçois sera de retour en 2020… mais cette fois-ci au volant d’une Citroën C3 R5 préparée par DG Sport Compétition. L’équipe belge connait bien la voiture puisqu’elle l’alignait déjà cette année pour Mads Ostberg en WRC-2 Pro !

Nicolas Ciamin dans le grand bain du mondial.

Talent brut du rallye français, Nicolas Ciamin aurait pu gagner en WRC-2 cette année au Monte-Carlo. Malheureusement pour le jeune pilote, de multiples crevaisons sont venues l’empêcher de décrocher un excellent résultat. En Corse et en Allemagne, des soucis mécaniques et une sortie de route sont venus lui ôter toute chance de résultat. Puis, on a également vu Nicolas Ciamin remporter le Rallye du Touquet (toujours au volant de la Polo Gti R5), mais aussi décrocher une belle 5e place au Rallye Lyon-Charbonnières sur une Abarth 124 Rally. Nicolas a aussi effectué quelques sorties sur la Fiat MR 500X R4 tout en réalisant de solides performances à chaque fois.

En 2020, Nicolas Ciamin s’attaquera au WRC-3 (nouveau nom du WRC-2) au volant d’une Citroën C3 R5 du DG Sport Compétition. Un programme de 6 manches, à partir du Rallye Monte-Carlo, est prévu. Ce programme sera centré sur les épreuves européennes du calendrier. L’occasion pour Nicolas Ciamin de découvrir le pilotage sur terre. Il retrouvera son copilote Yannick Roche pour ce programme 2020. Le jeune et talentueux pilote français est déjà très enthousiaste à la veille de sa saison :

Je suis d’autant plus ravi que je vais enfin pouvoir aborder dans des conditions optimales un programme complet en WRC-3, nouvelle appellation du WRC-2, explique le Niçois. Le fait de pouvoir poursuivre l’aventure avec DG Sport Compétition et de bénéficier d’une aide officielle de Citroën constitue la double cerise sur le gâteau. Ce programme, centré sur les épreuves européennes du World Rally Championship, va bien sûr me permettre de démontrer ma pointe de vitesse sur asphalte, mais aussi de faire le plein d’expérience sur la terre, ce qui m’a manqué jusqu’à présent. La comparaison d’autres voitures, que je connais très bien, était aisée, et le niveau de performance de la Citroën m’a vraiment séduit, reprend Nicolas. Je me suis rapidement senti à l’aise à son volant, et quand on voit les résultats dans l’ex-WRC-2 et en Championnat de France, le potentiel de la chevronnée ne fait aucun doute. C’est donc au Monte-Carlo que je vais entamer cette nouvelle aventure, un rallye différent des autres, où il convient d’envisager spéciale par spéciale, en fonction de l’évolution de la météo. Si c’est sec, on pourra attaquer d’emblée, mais si la neige et la glace sont présentes, il faudra redoubler d’attention et de prudence, et le tôle des ouvreurs sera primordial. L’objectif est clair et net : terminer !

Rendez-vous en janvier prochain pour découvrir les débuts de Nicolas Ciamin et Yannick Roche dans la Citroën C3 R5 lors du mythique Rallye Monte-Carlo.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR