Le Mag Sport Auto

WRC, Ogier renoue avec la victoire au Wales Rally GB

WRC, Ogier renoue avec la victoire au Wales Rally GB

Absent de la première place depuis le Tour de Corse en avril dernier, Sébastien Ogier a profité de la malchance d’Ott Tänak pour décrocher sa quatrième victoire de la saison. Une excellente opération dans sa quête d’un sixième titre WRC consécutif. Deuxième, Jari-Matti Latvala n’aura pas su contenir le français.

WRC, Ogier revient dans la course au titre.

Troisième du championnat avant ce Wales Rally GB 2018, Sébastien Ogier revient dans les roues de Thierry Neuville au championnat. Grâce à cette victoire, acquise face à Jari-Matti Latvala, le français réalise une belle opération dans le but de battre le pilote belge, toujours leader du championnat. Avec cette 5e victoire, Sébastien Ogier bat le record précédemment détenu par Petter Solberg et Hannu Mikkola.

Pourtant, ce matin, c’est Jari-Matti Latvala qui a été le plus rapide. Le finlandais a même privé Ott Tänak des 5 points de la Power Stage. En effet, cette dernière était exceptionnellement disputée à 9h. Au final, Ogier termine devant deux Toyota Yaris WRC. Néanmoins, c’est un bon résultat pour Toyota qui marque de gros points face à Hyundai. Les pilotes d’Alain Penasse terminent 5e, 6e et 7e. Une belle remontée, à la régulière, pour Thierry Neuville qui sauve les meubles après sa boulette d’hier.

Auteur d’un tête-à-queue dans l’ES22, Mads Ostberg perd trois places et se prive d’un bon résultat. Heureusement, Craig Breen a su décrocher une belle quatrième place pour Citroën Racing.

Rovanperä impressionne au Wales Rally GB !

En WRC-2, on attendait Pontus Tidemand. Et, finalement, on a eu un récital de Kalle Rovanperä. Le jeune finlandais fête ses 18 ans de la meilleure des façons. Il s’agit de sa deuxième victoire en WRC-2 après celle décrochée en Australie l’an passé. Sauf qu’ici, la concurrence était plus nombreuse et plus féroce. Preuve de la belle progression du finlandais en 12 mois. Derrière les pilotes Skoda, on retrouve Gus Greensmith. Belle performance du local de l’étape qui montre que la Fiesta R5 peut encore jouer devant et avec les Fabia R5. Jari Huttunen place sa I20 R5 sur la quatrième place de la catégorie. Juste devant Stéphane Lefebvre (C3 R5). A noter, l’abandon de Pierre-Louis Loubet ce matin. Le français était sixième. Un abandon qui profite à Eric Camilli qui termine 10e et marque un petit point. A voir si le français fera mieux en Espagne. Cette fois-ci, au volant d’une Polo Gti R5 avec, comme coéquipier, un certain Petter Solberg !

Enfin, en WRC-3, pas de surprise. Tom Williams remporte la catégorie sur sa Ford Fiesta R2. Enrico Brazzoli et Taisko Lario complètent le podium. Louise Cook termine son rallye à domicile et se classe quatrième de la catégorie.

Prochain rendez-vous du WRC, le Rallye de Catalogne. Une épreuve décisive pour le championnat où Ott Tänak n’aura pas d’autre choix que de gagner s’il veut encore avoir une chance d’être titré cette année.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR