Le Mag Sport Auto

WRC, Ott Tänak remporte le Rallye du Portugal devant Neuville et Ogier !

WRC, Ott Tänak remporte le Rallye du Portugal devant Neuville et Ogier !

Cette dernière journée (matinée) du Rallye du Portugal 2019 fut assez riche en rebondissements. Ott Tänak a eu chaud et s’offre une belle deuxième victoire consécutive cette saison. Kris Meeke aura tout tenté pour décrocher sa première victoire mais perd tout dans la Power Stage. De quoi offrir un podium inespéré à Sébastien Ogier et une belle deuxième place à Thierry Neuville.

WRC, du chambardement au Rallye du Portugal pour la dernière journée.

Dès la première spéciale, c’est Esapekka Lappi qui s’est fait piéger. Un tonneau pour le finlandais qui a pu continuer. Malheureusement, dans la spéciale suivante, il a fait une nouvelle erreur et a déjanté. Pire, sur le fameux saut de Fafe, Lappi a cassé son amortisseur. Abandon alors qu’il était cinquième. Dans cette même première spéciale, Kris Meeke reprenait 2 secondes à Tänak. La course à la victoire était relancée. Mais, l’estonien a répondu par un scratch dans les deux spéciales suivantes.

Dans la Power Stage, tout était encore jouable. Gus Greensmith, pour sa première avec une WRC, se faisait piéger alors qu’il était revenu aux portes du Top10. Abandon et drapeau rouge. Jari-Matti Latvala se retrouvait coincé derrière. Heureusement, un temps forfaitaire lui sera attribué même si cela le privera d’un point bonus bien mérité. Dans l’ES19, Meeke est parti en tête-à-queue et voyait Neuville lui chiper sa deuxième place. Du coup, dans la Power Stage, l’anglais a tout tenté pour reprendre cette seconde place. Un peu trop d’ailleurs, puisqu’il a heurté une pierre et a dû abandonner… Cruelle désillusion après un rallye presque parfait pour le pilote Toyota. Le triplé de vendredi soir de TGR s’est volatilisé de jour en jour.

Afin d’éviter d’ouvrir en Sardaigne, Ott Tänak a même légèrement ralenti pour « offrir » les 5 points à Sébastien Ogier et lui permettre de rester leader du championnat afin qu’il balaie la route en Sardaigne. Tactique jusqu’au bout du rallye ! Néanmoins, l’estonien remporte son troisième rallye de la saison et monte pour la première fois de sa carrière sur le podium au Portugal ! Tänak a déclaré que cette victoire fut la plus difficile de sa carrière. Une victoire de futur champion du monde !
Au championnat, 10 points séparent Ogier (1er) de Thierry Neuville (3e). Le pilote Hyundai a su atteindre son objectif, qui était la deuxième place. Une course sage et maîtrisée en laissant le soin aux autres de faire des erreurs. Le belge affûte ses atouts pour tenter de devenir champion du monde.

Avec ces rebondissements, Teemu Suninen et Elfyn Evans grimpent dans le top5. Mérité pour les pilotes M-Sport victimes de la mécanique vendredi alors qu’ils étaient dans le coup. A 18 ans, Kalle Rovanperä décroche son meilleur résultat en WRC : 6e ! Une sixième place acquise alors qu’il roule en « Division 2 ». Le finlandais en profite pour remporter le WRC-2 Pro et la catégorie R5. Jari-Matti Latvala remonte au septième rang. Jan Kopecky (Skoda Fabia R5 Evo), Pierre-Louis Loubet (Skoda Fabia R5) et Emil Bergkvist (Ford Fiesta R5) complètent le top 10 de ce Rallye du Portugal 2019.

Suite à ses nombreuses pénalités (acquises après sa panne de vendredi et au nom de l’équipe hier et aujourd’hui), Sébastien Loeb termine 20e du rallye. Loin de sa performance au Chili. La question est, Andreas Mikkelsen aurait-il pu faire un meilleur résultat ?

Les Skoda Boys déroulent, la surprise Loubet en WRC-2 !

En WRC-2 Pro, pas de surprise, les Skoda Fabia R5 Evo n’ont pas laissé de miettes à leurs adversaires. En même temps, Mads Ostberg (Citroën) et Łukasz Pieniążek (Ford/M-Sport) sont tous les deux passés par la casse Super Rally. Malgré une crevaison vendredi, Kalle Rovanperä termine avec plus d’une minute d’avance sur son coéquipier, Jan Kopecky. Les deux pilotes Skoda remportent la catégorie R5 devant le vainqueur surprise du WRC-2, Pierre-Louis Loubet. Le jeune français s’offre sa première victoire internationale grâce à une course maîtrisée. Il devance le champion JWRC 2018, Emil Bergkvist. Le pilote J-Motorsport décroche son premier podium en WRC-2. Il devance Henning Solberg, toujours aussi fiable et régulier. Takamoto Katsuta a enchaîné les temps scratch ce matin, mais le japonais termine seulement 13e de la catégorie. Son erreur d’hier lui coûte très cher.

Prochain rendez-vous du WRC, le Rallye de Sardaigne (13-16 juin). Ott Tänak parviendra-t-il à décrocher une troisième victoire consécutive ? La réponse dans deux semaines !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR