Le Mag Sport Auto

WRC, Ott Tänak triomphe en Suède

WRC, Ott Tänak triomphe en Suède

L’an passé, Ott Tänak n’avait pas vraiment pu jouer la victoire au Rallye de Suède. La faute à la météo et aux conditions de route. Mais, cette année, ce fut un sans faute. L’estonien s’offre sa septième victoire en WRC et passe même en tête du championnat ! En WRC-2, la victoire revient à Ole Christian Veiby.

WRC, victoire de Tänak en Suède et premier podium de Lappi avec Citroën !

Premier leader du rallye, puis à la lutte avec Suninen et Latvala, et enfin solide premier, Ott Tänak aura réalisé un superbe rallye. Le pilote Toyota devient le premier estonien à remporter le Rallye de Suède. Tänak s’offre également la septième victoire de sa carrière en WRC. Et, sûrement, pas la dernière !

Derrière, Esapekla Lappi aura su prendre le meilleur sur les pilotes Hyundai. Le finlandais s’offre son premier podium avec Citroën après un abandon au Monte-Carlo sur casse moteur. Enfin, sans grande surprise, Thierry Neuville a pris l’avantage face à son coéquipier Andreas Mikkelsen. Le belge s’offre un podium presque inespéré après ses erreurs de vendredi. Néanmoins, il frappe un grand coup face à Sébastien Ogier qui termine en dehors du top 10. Derrière, Kris Meeke aura facilement pris l’ascendant sur Sébastien Loeb. Néanmoins, le pilote Toyota n’aura pas su se rapprocher de son compatriote, Elfyn Evans. Ce dernier termine 5e et a le meilleur résultat des pilotes M-Sport en Suède. Pontus Tidemand se classe huitième quand Janne Tuohino s’offre une belle dixième place au général (9e des WRC). Une belle performance pour l’ancien pilote Skoda et Ford au début des années 2000 en WRC.

Dans la Power Stage, Sébastien Ogier a longtemps été le plus rapide. L’occasion de récupérer 5 points bonus. Mais, Elfyn Evans, puis Thierry Neuville ont su être plus rapides que le français. Au final, c’est Ott Tänak qui célèbre sa magnifique victoire avec un temps canon dans la Power Stage ! Carton plein pour l’estonien qui passe en tête du championnat !

Veiby vainqueur, Huttunen à la faute.

En WRC-2, Jari Huttunen a tenté le tout pour le tout. A l’issue de l’ES17 (la première de ce matin), le finlandais était à 16 secondes d’Ole Christian Veiby. Au volant de sa Skoda Fabia R5, Huttunen a (trop) attaqué et est sorti dans l’ES18. Abandonnant sa belle deuxième place et offrant même le podium à Johan Kristoffersson. L’ancien pilote Hyundai a été trop gourmand et a tout perdu alors qu’il restait une spéciale et demi à disputer. C’est donc un triplé Volkswagen Polo Gti R5. En effet, Veiby gagne devant Emil Lindholm et Johan Kristoffersson donc. Emil Bergkvist échoue au pied du podium à la suite d’un mauvais temps dans l’ES18. Pour son premier mondial, Nikolay Gryazin termine 5e devant Eyvind Brynildsen qui passe Henning Solberg dans l’ultime spéciale !

Mads Ostberg remporte le WRC-2 Pro pour sa première sortie. Il devance Kalle Rovanperä (Skoda) et Gus Greensmith (M-Sport). Erik Pietarinen , alors quatrième de la catégorie, a arraché sa roue dans l’ultime spéciale. Łukasz Pieniążek récupère cette 4e et dernière place donc, du WRC-2 Pro. A noter que dans la catégorie R5 (WRC-2 + Pro + privés), Mads Ostberg termine deuxième derrière Veiby et devant Lindholm et Kristoffersson.

Enfin, en Junior, la victoire revient donc à Tom Kristensson devant Roland Poom et Jan Solans. L’américain Sean Johnston, pour son premier rallye neige et son premier mondial, termine cinquième de la catégorie. De son côté, Adrien Fourmaux termine 11e de la catégorie R2 à près de 25 minutes de Tom Kristensson.

Prochain rendez-vous pour le WRC, le Rallye du Mexique (7-10 mars).

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR