Le Mag Sport Auto

WRC – Rallye d’Allemagne, Ogier plonge, Tänak vers la victoire

WRC - Rallye d'Allemagne, Ogier plonge, Tänak vers la victoire

Cette deuxième boucle de ce samedi au Rallye d’Allemagne a réservé pas mal de surprises. Ainsi, Sébastien Ogier a perdu toutes chances de podium et la lutte pour le rôle de dauphin d’Ott Tänak (Yaris WRC) a été intense. Demain, les trois dernières spéciales s’annoncent palpitantes !

WRC, Ogier crève dans Panzerplatte, Neuville respire.

Ce matin, le premier passage dans Panzerplatte s’est bien passé en WRC. Mais, cette après midi, le scénario fut différent. Sébastien Ogier a dû faire face à une crevaison lente. Le résultat ? 1min43 de perdue et une chute de sept places au général. Après, le quintuple champion du monde a su attaquer pour remonter un peu au classement. Puis, Craig Breen est sorti dans l’ES15, de quoi faire gagner une place de plus à Ogier. Ce soir, le pilote M-Sport pointe au septième rang à 1min51 d’Ott Tänak. La sixième place d’Andreas Mikkelsen (à 0.5s) semble acquise. Par contre, à la régulière, un top 5 est à oublier pour Ogier. A noter, l’abandon d’Elfyn Evans (Ford Fiesta WRC) sur sortie de route.

Devant, Ott Tänak cartonne et est confortablement installé en tête de ce Rallye d’Allemagne 2018. D’ailleurs, Toyota peut rêver d’un doublé. En effet, Jari-Matti Latvala est actuellement troisième à 8 dixièmes de Dani Sordo, dauphin de Tänak. Thierry Neuville, quant à lui, se place au 4e rang à 8s de Tänak. A voir si, demain, des consignes d’équipe seront données à Sordo par Hyundai Motorsport pour offrir quelques points en plus à Neuville. Et ce, quitte à offrir la deuxième place à Latvala. Néanmoins, on peut imaginer un autre scénario où ces trois pilotes se donneront à fond jusqu’au dernier mètre pour faire le meilleur résultat possible.

A noter, Jourdan Serderidis est désormais 22e au général en ayant réalisé un 15e temps dans Römerstraße II et malgré une pénalité d’une minute pour pointage en avance dans Arena Panzerplatte II, à croire que le pilote grec était pressé de refaire la première partie de cette mythique spéciale allemande.

WRC-2 : Malchance pour Eric Camilli, Jan Kopecky revient.

En WRC-2, ce matin, Jan Kopecky a perdu gros dans le premier passage de Panzerplatte. Eric Camilli, nouveau leader, a tout perdu après l’ES13, alternateur cassé. Un autre français, Stéphane Lefebvre, est alors passé en tête du rallye dans la catégorie WRC-2. Malheureusement, sa C3 R5 a elle aussi rencontré des soucis mécaniques. De son côté, Kajetan Kajetanowicz a perdu de précieuses secondes dans Panzerplatte. Le polonais a vu Camilli, Lefebvre et Andolfi lui passer devant. Dans l’ES14, c’est Kalle Rovanperä qui passait devant Kajetanowicz. Enfin, Jan Kopecky profitait de l’ultime spéciale pour remonter au troisième rang et donc passer, lui aussi, devant le triple champion d’Europe. Ainsi, ce soir, les quatre premiers du WRC-2 se tiennent en 7s8 ! Pas de doute, demain, la bagarre pour la victoire sera très intense. Et, comme avant le rallye, Kopecky est favori à la victoire. En attendant, Kalle Rovanperä est le leader et pointe au douzième rang au général.

Rendez-vous demain matin pour les trois dernières spéciales du Rallye d’Allemagne 12 qui s’annoncent exceptionnelles !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR