Le Mag Sport Auto

WRC, Rallye du Mexique, Sordo en tête devant Loeb !

C’est un peu deux anciens coéquipiers (chez Citroën) qui se retrouvent au Mexique ! En effet, Dani Sordo est en tête du rallye après la première journée. Juste devant un certain Sébastien Loeb qui épate tout le monde pour son retour en WRC.

Rallye du Mexique, le grand retour de Loeb en WRC !

Certes, ils sont aidés par leur position de départ. Néanmoins, sans un réel talent ces deux pilotes ne seraient pas en tête ! Dani Sordo montre qu’il a toujours une bonne pointe de vitesse et, Sébastien Loeb, frappe très fort. Une première boucle pour prendre en mains la C3 WRC. Et, une seconde, pour faire des temps. Deux pour être exact. Citroën Racing a, pour le moment, vu juste en confiant la deuxième C3 officielle à Sébastien Loeb. Le nonuple champion du monde des rallyes prouve que son talent n’est pas parti !

Kris Meeke se retrouve derrière Loeb au général. Deux petites erreurs pour le vainqueur du Mexique 2017, mais une belle quatrième place au général. Ott Tänak, qui part pourtant troisième sur la route, est troisième au classement général à seulement 3s8 de Loeb. Tänak résume bien la situation :

« La vitesse de Loeb me rend triste. C’est comme si durant toutes ces années nous n’avions pas progressé comparé à lui. Il a fait un excellent boulot aujourd’hui et c’est vraiment incroyable. Demain, nous aurons des positions de départ similaires. Notre objectif est d’aller plus vite que lui ! »

Cette première journée du Rallye du Mexique 2018 aura été marquée par de nombreux abandons. Tout d’abord celui d’Elfyn Evans qui est parti à la faute sur une compression. S’il a pu continuer pour la SSS d’après, l’état de son copilote l’a contraint à abandonner. Ensuite, Teemu Suninen et Esapekka Lappi. Les deux jeunes finlandais sont partis à la faute dans l’ES7 « El Chocolate 2 ». Enfin, Jari-Matti Latvala. Le pilote Toyota a rencontré des soucis mécaniques tout au long de la journée. Sa Yaris WRC a rendu l’âme juste avant les deux SSS de fin de journée. Rageant.

A noter, aussi, les problème mécaniques de Thierry Neuville dans l’ES5. Couplés à une portière qui s’ouvre et une blessure au bras, de quoi perdre 26s en 1km pour le belge.

En WRC-2 c’est un peu la Bérézina. Nil Solans a abandonné sur casse moteur dès l’ES2. Puis, Kalle Rovanperä n’a pas su éviter une pierre dans la même spéciale. Ensuite, c’est Jari Huttunen qui est parti à la faute dans l’ES6. Au final, Pontus Tidemand est large leader de la catégorie. Il est 8e au général et possède plus de 3 minutes d’avance sur Gus Greensmith. Pedro Heller est troisième à plus de 7 minutes ! Enfin, le jeune Marquito Bulacia est quatrième à plus de 7 minutes 30 !

Rendez-vous cette après midi à partir de 15h30 pour suivre cette deuxième journée du Rallye du Mexique 2018 !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR