Le Mag Sport Auto

WRC, Rallye du Mexique, un Sébastien peut en cacher un autre

WRC Mexique Ogier

Une fois de plus, la spéciale Guanajuatito aura redessiné le classement du Rallye du Mexique. Elle aura marqué la fin des espoirs de victoire pour le grand retour en WRC de Sébastien Loeb. Dans le même temps, Sébastien Ogier a brillé lors de la deuxième boucle de la deuxième journée. Le quintuple champion du monde des rallyes aura frappé un grand coup.

WRC, Ogier met KO la concurrence dans Guanajuatito !

Comme Loeb en son temps, Sébastien Ogier aime profiter des longues spéciales pour mater la concurrence. Mais, cette année, il a bien été aidé par les déboires des autres. Tout d’abord Sébastien Loeb. Pour son grand retour en WRC, celui qui été en tête du Rallye du Mexique jusqu’à l’ES13, a crevé dans l’ES14. Plus de 2 minutes de perdues ainsi que les espoirs de victoire. Dans la même spéciale, Dani Sordo a également crevé et perd un peu plus de 25s. Ensuite, dans l’ES15, c’est au tour de Kris Meeke de partir à la faute. Un troisième tête-à-queue pour le pilote Citroën et 30s de perdues dans l’opération. De quoi offrir une belle avance à Sébastien Ogier.

Avant l’ultime journée de course, Ogier possède 35s9 d’avance sur Meeke et 46s8 sur Sordo. Loeb est cinquième à 2 minutes 19. Il compte 51s de retard sur le quatrième, Andreas Mikkelsen.

En WRC-2, Rovanperä aura su continuer sur son très bon rythme avec, notamment, un 8e temps dans Guanajuatito 2 ! Devant, son coéquipier Pontus Tidemand est intouchable. Il possède, désormais, 5 minutes 42 d’avance sur Gus Greensmith. Les deux pilotes sont toujours dans le top 10, devant Jari-Matti Latvala. Dixième, Pedro Heller complète le podium du WRC-2 juste devant le jeune Marquito Bulacia.

Rendez-vous cette après dès 15h pour les trois dernières spéciales du Rallye du Mexique 2018, troisième manche du WRC.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR