Le Mag Sport Auto

WRC, Rallye Monte-Carlo 2019, Ott Tänak premier leader

WRC, Rallye Monte-Carlo 2019, Ott Tänak premier leader

On attendait de voir si Ott Tänak serait tout aussi en forme cette saison qu’en 2018. Première spéciale et premier scratch. L’estonien est le premier leader de ce Rallye Monte-Carlo 2019. Prometteur. Les surprises sont déjà au rendez-vous… Cette saison 2019 du WRC s’annonce disputée.

WRC, Ott Täbak devant Sébastien Ogier au Monte-Carlo.

Ce matin, au Shakedown, Kris Meeke a surpris tout le en réalisant le meilleur temps devant les deux Citroën C3 WRC officielles. Ce soir, c’est une autre Toyota qui s’est placée à la première place. Scratch dans la première spéciale puis 3e temps dans la seconde, Ott Tänak est le premier leader de la saison 2019 du WRC. L’estonien devance Sébastien Ogier de 9s1. Grâce à son scratch dans l’ES2, Thierry Neuville est troisième à 14s3 de Tänak. Derrière, les écarts se creusent déjà. Pour son premier rallye avec la C3 WRC, Esapekka Lappi se débrouille très bien. Le finlandais est quatrième à 45s2 du leader. Il devance son compatriote Jari-Matti Latvala qui a lâché pas mal de temps dans la première spéciale.

Elfyn Evans est sixième devant son compatriote Kris Meeke. Ce dernier a très bien débuté la saison. Premier au shakedown ce midi, puis deuxième de l’ES1. Malheureusement, une crevaison dans l’ES2 est venue l’empêcher de prendre la tête du rallye. Il perd 1 minute dans l’opération et se retrouve 7e. Il devance un Sébastien Loeb qui a fait un mauvais choix de pneus. Pas le début idéal pour sa première avec Hyundai. Mais, le rallye est encore long.

Mauvaise opération pour deux finlandais. Tout d’abord, pour Teemu Suninen qui s’est planté dès la première spéciale ! Ensuite, pour Kalle Rovanperä. Seul pilote officiel (mais avec une auto privée) Skoda, le jeune finlandais est sorti dans la première spéciale également. Mais, lui a pu repartir. Il termine avec plus de 12 minutes de retard sur Tänak.

En WRC-2, Yoann Bonato brille et se classe premier (11e du général). Il devance un autre français, Nicolas Ciamin. Ce dernier roule sur une Volkswagen Polo Gti R5 avec Yannick Roche comme copilote. Guillaume de Mevius surprend et se place troisième de la catégorie. Adrien Fourmaux est à une très belle quatrième place.

Rendez-vous demain matin, dès 9h, pour la deuxième journée de ce Rallye Monte-Carlo 2019, avec 6 spéciales au programme !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR