Le Mag Sport Auto

WRC, Rallye du Portugal, Tänak et Meeke devant, Latvala à la faute

WRC, Rallye du Portugal, Tänak et Meeke devant, Latvala à la faute

Cette deuxième journée du Rallye du Portugal a été plus calme que la première mais a su nous réserver son lot de surprises. Pour Ott Tänak, le leader du rallye, la journée a été délicate. Au final, il voit son coéquipier Kris Meeke se rapprocher dangereusement tout comme ses adversaire au championnat, Thierry Neuville et Sébastien Ogier. En WRC-2, le leader de la catégorie a pris feu !

WRC, Tänak sous la menace de Meeke, Neuville et Ogier.

Journée délicate pour Ott Tänak. Dans la première spéciale du jour, l’estonien a rencontré un problème de freins. 9 secondes qui s’envolent. Pire, dans l’ultime spéciale du jour, le pilote Toyota a cassé son amortisseur, presque 13 secondes de perdues ! A la fin de cette deuxième journée du Rallye du Portugal, Ott Tänak ne possède plus que 4s3 d’avance sur Kris Meeke, 9s2 sur Thierry Neuville et 21 sur Sébastien Ogier ! Le triplé Toyota est tombé à l’eau. La faute à Jari-Matti Latvala qui a cassé son amortisseur dans l’ES11 et a dû abandonner juste avant l’ultime spéciale du jour. La malchance continue de poursuivre Latvala qui, pourtant, revenait sur Tänak.

En remportant les deux dernières spéciales du jour, Thierry Neuville a mis un peu plus de distance avec Sébastien Ogier. Maintenant, la « chasse aux Toyota » est ouverte. Demain, le belge peut encore aller chercher la victoire ! Le pilote Hyundai a profité des soucis de Latvala pour monter sur le podium. Mais aussi, de jolies consignes d’équipe. Ainsi, Hyundai Motorsport a fait partir Dani Sordo entre Ogier et Neuville, puis Sébastien Loeb entre Sordo et Ogier, afin d’offrir une route plus « propre » à Thierry Neuville. Une stratégie pas forcément payante quand on voit les temps d’Esapekka Lappi, pourtant deuxième sur la route. Le finlandais remonte d’ailleurs au cinquième rang à l’issue de cette deuxième journée de course.

Chez M-Sport, Teemu Suninen (6e) devance son coéquipier Elfyn Evans. Malheureusement, pour son premier rallye sur une WRC, Gus Greensmith est parti à la faute dans l’ultime spéciale du jour. Grosse déception pour le jeune pilote anglais qui pointait au 8e rang avant son abandon. A noter, Jari-Matti Latvala tombe au dixième rang du classement général. Mais, le finlandais peut encore espérer mieux. Demain, 5 spéciales sont au programme.

WRC-2 : Veiby en feu, Rovanperä survole la concurrence.

C’est la cinquième fois en à peine deux mois qu’une Volkswagen Polo Gti R5 prend feu ! La nouvelle arme de Volkswagen Motorsport a de sérieux soucis techniques. Après Pedro Meireles hier, c’est le leader du WRC-2 (et de la catégorie R5), Ole Christian Veiby, qui a vu son auto partir en fumée… Une mauvaise pub pour la marque allemande. Surtout que, pendant ce temps, les Skoda Fabia R5 Evo dominent. Kalle Rovanperä survole la catégorie et impressionne. Le jeune finlandais possède plus d’une minute d’avance sur l’expérimenté Jan Kopecky. Le tchèque a perdu de précieuses secondes quand son capot s’est ouvert en pleine spéciale. Mais, Rovanperä avait crevé hier. Les deux pilotes Skoda sont, logiquement, en tête du WRC-2 Pro, surtout après l’abandon de Łukasz Pieniążek dans l’ES10 (perte des freins).

En WRC-2, c’est la Bérézina. Veiby en feu, Takamoto Katsuta filait vers une victoire méritée. Le japonais réalisant de bons temps avant de devoir abandonner dans l’ES12 suite à des soucis mécaniques. On aurait pu imaginer voir Nikolay Gryazin en tête de la catégorie, mais le russe a rencontré des soucis dans l’ES10 lui coûtant près d’une minute. Au final, c’est Pierre Louis Loubet qui se retrouve en tête du WRC-2 après la deuxième journée de course. Le français possède 29s4 d’avance sur Emil Bergkvist et 48s d’avance sur Henning Solberg.

Rendez-vous demain pour la dernière journée du Rallye du Portugal qui s’annonce très disputée ! Est-ce que Toyota parviendra à garder son doublé ? La réponse demain midi !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR