Le Mag Sport Auto

WRC, Sordo devance le duel Ogier/Neuville en Sardaigne

WRC, Sordo devance le duel OgierNeuville en Sardaigne

Leader hier après la première journée du Rallye d’Italie Sardaigne Dani Sordo a su résister aujourd’hui face aux attaques de Sébastien Ogier et de Thierry Neuville. A l’inverse, Teemu Suninen, pénalisé par un problème de frein à main, a sombré au classement. En WRC-3, la journée a été riche en rebondissements et a vu les français disparaître du podium.

WRC, Sordo toujours leader en Sardaigne.

Cette deuxième journée du Rallye d’Italie-Sardaigne a été marquée par la première grosse erreur de Kalle Rovanperä cette saison. Le jeune finlandais, seul pilote avec Elfyn Evans, à avoir terminé tous les rallyes de la saison dans le top 5, a dû abandonner dans l’ES8. Suite à une note trop optimiste Rovanperä a tapé un arbre et a abandonné. Ce soir, l’on apprend qu’il ne sera pas de retour demain en Super Rally. Abandon aussi pour Gus Greensmith entre l’ES9 et l’ES10 suite à une panne d’alternateur alors que le pilote Ford était 6e au général.

Devant, Sébastien Ogier et Thierry Neuville se sont livrés un intense duel tout au long de la journée. Le français passant le belge à l’issue de l’ES7 avant de repasser derrière après l’ES10 et de reprendre l’avantage dans l’ultime spéciale du jour. Thierry Neuville a commis un petite erreur dans l’ES12 en tapant un pont. Pas de bobo pour le belge juste 2-3 secondes de perdues.

De son côté, Teemu Suninen n’a jamais su suivre le rythme du quintette Ogier, Neuville, Sordo, Evans et Tänak. Pénalisé par un frein à main récalcitrant dans la boucle du matin, le finlandais est passé du deuxième au cinquième rang aujourd’hui. Néanmoins, il reste au contact d’Evans, quatrième. Les deux pilotes sont séparés de 8s5.

Toujours en tête, Dani Sordo n’a remporté qu’une spéciale aujourd’hui mais parvient à maintenir le duo Ogier/Neuville à plus de 27 secondes. Cela devrait être suffisant pour aller décroche une troisième victoire en WRC, mais il ne faudra pas se relâcher. En espérant que les consignes d’équipe ne viennent pas détruire le superbe rallye de Dani Sordo !

WRC-3, les C3 R5 défaillent, Solberg à la faute !

Ce matin, le premier passage dans la mythique spéciale de Monte Lerno a été fatal aux trois Citroën C3 R5 des pilotes français engagés en WRC-3. Yohan Rossel (11e, 2e de la catégorie), Nicolas Ciamin (12e, 3e de la catégorie) et Eric Camilli (23e, 9e de la catégorie) ont tous abandonnés dans cette spéciale. Matinée noire pour les français qui réalisaient une superbe performance face aux ténors de la catégorie. On pouvait alors penser qu’Oliver Solberg allait s’envoler mais une crevaison dans l’ES9 lui coûte près d’une minute. Néanmoins, le fils de Petter Solberg est revenu très fort au point de reprendre les commandes dès l’ES11. Mais, peut-être trop à l’attaque, Oliver Solberg est sorti dans la suivante, chutant ainsi au 9e rang. Devant, Jari Huttunen; fraichement titré en Pologne; en profite pour s’installer en tête de la catégorie et à la 8e place au général. Kajetan Kajetanowicz reste au contact à 10 secondes du finlandais. Malgré sa crevaison d’hier, le leader du championnat, Marco Bulacia, monte sur le podium.

En WRC-2, Mads Ostberg a retrouvé une Citroën C3 R5 avec une transmission intégrale. De quoi enchaîner les meilleurs temps (6 sur 6 aujourd’hui) et remonter au classement. En effet, le norvégien a bénéficié de l’abandon d’Adrien Fourmaux ce matin dans l’ES9 (Monte Lerno 2) pour gagner une place dans la catégorie. Devant, Pontus Tidemand fait cavalier seul en tête. Le suédois possède plus d’une minute d’avance sur son coéquipier Eyvind Brynildsen. Troisième, Ole Christian Veiby remonte fortement sur son compatriote. Les deux norvégiens sont en effet séparés de quatre petits dixièmes ! Cela promet une belle bagarre pour demain.

Enfin, du côté du Junior, l’hécatombe continue. Désormais seuls deux pilotes (sur 7 classés) ne sont pas sous la règle du Super Rally. Ce matin, toujours dans Monte Lerno, Sami Pajari a cassé sa transmission et repartira demain en Super Rally. Le finlandais était deuxième et rentre ce soir sixième. Devant, Tom Kristensson possède désormais 9 minutes d’avance sur le paraguayen Fabrizio Zaldivar qui réalise une solide prestation ce week-end.

Rendez-vous demain matin pour les 4 dernières spéciales de ce Rallye d’Italie-Sardaigne 2020 !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR