Le Mag Sport Auto

WRC, Sordo vainqueur au bout du suspens devant Neuville !

WRC, Sordo vainqueur au bout du suspens devant Neuville !

Dani Sordo s’en souviendra de ce Rallye d’Italie-Sardaigne 2020 ! L’espagnol a décroché sa troisième victoire en WRC au bout d’une lutte intense avec Sébastien Ogier et Thierry Neuville ! En WRC-2 la victoire revient à Pontus Tidemand alors que Jari Huttunen remporte le WRC-3.

WRC, la plus belle des victoires pour Dani Sordo ?

Pilote officiel en WRC depuis 2006, Dani Sordo ne compte que deux victoires à son actif. Deux victoires acquises suite aux abandons de ses concurrents. En Allemagne en 2013 suite à la sortie de Latvala et aux problèmes mécaniques et à la sortie de Thierry Neuville dans l’ultime spéciale. L’an passé, en Sardaigne déjà, après la casse mécanique d’Ott Tänak dans la PowerStage. Cette année, Dani Sordo a bataillé ferme tout au long du rallye pour virer en tête puis maintenir son avance sur ses concurrents. Ce matin, Sébastien Ogier et Thierry Neuville ont attaqué très très fort ! Dans la première spéciale de ce dimanche, l’espagnol a perdu près de la moitié de son avance. Avant la dernière spéciale du rallye, Sordo comptait 9s2 d’avance sur Ogier et 10s9 sur Neuville. A l’arrivée, Dani Sordo remporte le Rallye d’Italie-Sardaigne 5s1 devant Thierry Neuville et 6s1 devant Sébastien Ogier ! Le record de 2011 (Rallye d’Argentine) du plus petit écart entre les trois premiers est donc battu de 1s2 !

Outre la superbe bataille entre Sébastien Ogier et Thierry Neuville la journée aura été marquée par la grosse sortie de Takamoto Katsuta dans l’ES14.

Dans la Power Stage, Ott Tänak a réalisé le meilleur temps alors que les 5 premiers devaient passer. Sébastien Ogier avait 1s7 d’avance sur Neuville avant la dernière spéciale. Mais dans la PowerStage, le belge a été moins rapide que son coéquipier Tänak mais plus rapide qu’Ogier. A tel point que le belge est passé devant le français pour une petite seconde à l’issue de cette dernière spéciale du Rallye d’Italie Sardaigne. Tänak repart avec les 5 points bonus devant Neuville (4pts), Ogier (3pts), Evans (2ps) et Sordo (1pt). Espérons que les consignes d’équipe ne viennent pas salir la superbe victoire de Dani Sordo…

A noter la septième place de Pierre-Louis Loubet. Au bout de trois rallyes au volant de la Hyundai i20 WRC, le jeune français parvient à ne pas faire de faute et à terminer son premier rallye à bord d’une World Rally Car. Un beau résultat qui confirme l’apprentissage du pilote Hyundai.

Pontus Tidemand et Jari Huttunen gagnent en R5.

Après beaucoup de changements de leader vendredi et samedi matin, Pontus Tidemand s’est installé fermement en tête du WRC-2. Déjà leader du championnat, le pilote Skoda a profité des déboires de ses concurrents et d’une belle attaque pour avoir une avance confortable. Si Ole Christian Veiby a attaqué très fort, le norvégien devra se contenter de la seconde place devant son compatriote Eyvind Brynildsen. Mads Ostberg, suite à ses problèmes de transmission de vendredi, termine quatrième et dernier du WRC-2. Le pilote Citroën laisse Tidemand augmenter son avance au championnat. On notera l’abandon de Nikolay Gryazin ce matin (panne mécanique) et d’Adrien Fourmaux (arceau touché suite à sa casse d’hier matin).

En WRC-3, Kajetan Kajetanowicz était bien revenu sur Jari Huttunen mais une crevaison dans l’avant dernière spéciale du jour l’a empêché de reprendre le finlandais. Le triple champion d’Europe des rallyes se contentera d’une belle seconde place. Le leader du championnat, malgré des soucis vendredi, termine troisième. Une très belle opération pour Marco Bulacia dont c’était le première Rallye d’Italie-Sardaigne ! Huttunen, récent vainqueur du Championnat de Pologne, remporte donc le Rallye d’Italie-Sardaigne 2020 mais aussi la catégorie R5 devant Kajetanowicz et Tidemand. Le finlandais termine l’épreuve sarde au 8e rang au général !

En Junior, pas de changement aujourd’hui. Tom Kristensson remporte l’épreuve italienne avec plus de dix minutes sur Fabrizio Zaldivar et plus de trente minutes sur Martin Sesks, repassé par le Super Rally.

Prochain rendez-vous du WRC le Rallye d’Ypres fin novembre… s’il a lieu. La pandémie de COVID-19 pourrait avoir raison de l’épreuve belge.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR