Le Mag Sport Auto

WRC, Tänak à l’attaque en Sardaigne

Cette première boucle de la journée a été palpitante à suivre. Devant, ça se bat à coups de secondes. Si Hayden Paddon est toujours en tête du Rallye de Sardaigne, Ott Tänak fait tout pour décrocher sa première victoire WRC !

WRC, Paddon, Tänak et Latvala jouent la victoire en Sardaigne.

Si ce matin ils étaient quatre à jouer la victoire, une panne de freins dans la dernière spéciale a fait perdre beaucoup de temps à Thierry Neuville. A la régulière, le belge semble hors jeu pour la victoire. Mais tout semble possible, ce week-end, en Sardaigne. En effet, l’ES12 a bien redistribué les cartes. Trois pilotes ont subi une crevaison lente dans cette spéciale, Neuville perd ses freins, Latvala est gêné par la poussière d’un autre concurrent… Bref, la spéciale Monte Lerno pourrait faire basculer le rallye en fin d’après midi.

Sébastien Ogier a perdu toutes chances, à la régulière, de podium ici en Sardaigne. Le français, écarté du top 3 de chaque spéciale, a crevé dans l’ES12. Il perd 2 minutes sur son coéquipier Ott Tänak. De même, Mads Ostberg et Andreas Mikkelsen ont perdu plus de deux minutes en crevant, eux aussi. Mauvaise opération pour Ostberg qui aurait pu dépasser Ogier au classement et revenir dans le top 5.

Les pilotes Toyota profitent des déboires des autres. Jari-Matti Latvala grimpe sur le podium. Néanmoins, le finlandais était énervé à la fin de l’ES12. Gêné par la poussière d’un concurrent, il a lancé : « J’espère que mon temps sera recrédité, sinon j’arrête le rallye! » Des paroles en l’air mais qui montrent bien la frustration de Latvala, qui perd de précieuses secondes dans la lutte pour la victoire.

Esapekka Lappi et Juho Hänninen profitent de ces crevaisons pour gagner deux places. Juho est désormais cinquième et Lappi sixième. Avec plus d’une minute d’avance sur Ogier, le jeune finlandais pourrait réaliser un superbe résultat pour son deuxième rallye en WRC.

Grosse déception pour Neuville.

Alors qu’il a bien attaqué ce matin, Thierry Neuville perd gros. Avec la crevaison d’Ogier et une victoire à portée de mains, le belge aurait pu faire un gros coup au championnat. Malheureusement, les freins de sa Hyundai i20 Coupé WRC ont lâchés dans l’ultime spéciale. Plus d’une minute de perdues sur un Ott Tänak en très grande forme ! L’estonien vole depuis ce matin même si, avant l’ES12, il n’était que spectateur du duel Neuville/Paddon. Cependant, l’estonien est désormais à 9s4 de Hayden Paddon.

Le rallye s’annonce encore très disputé. La Sardaigne réserve encore bien des surprises. La seconde boucle de la journée pourrait voir le classement être, une nouvelle fois, bouleversé.

En WRC-2, Jan Kopecky mène toujours les débats. Cependant, en R5, le tchèque est derrière un Eric Camilli très en forme. Néanmoins, on peut imaginer que le pilote Skoda gère un peu face au français en pensant au championnat.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR