Le Mag Sport Auto

WRC, Tänak au sommet en Argentine

WRC, Tänak au sommet en Argentine

Ott Tänak est allé décrocher plusieurs temps scratchs lors de la première journée du Rallye d’Argentine. Ainsi, l’estonien a remporté son 100e meilleur temps en WRC ! Il rentre ainsi dans le top 30 des meilleurs pilotes de l’Histoire du Championnat du Monde des Rallyes ! Le pilote Toyota termine également la journée en tête de l’épreuve.

WRC, Ott Tänak solide leader du Rallye d’Argentine 2018.

Si Jari-Matti Latvala voulait briller en Argentine, c’est un autre pilote Toyota qui est en tête de la cinquième manche du WRC 2018. En effet, Ott Tänak a décroché 5 temps scratchs sur 8 possibles aujourd’hui. L’estonien s’installe en tête et bénéfice de 22s7 d’avance sur Kris Meeke ! De son côté, Latvala a dû abandonner dès l’ES3. Le finlandais a arraché sa suspension causant également des dégâts moteurs irréversibles sur sa Yaris WRC. Abandon définitif pour lui. Heureusement, pour Toyota, Ott Tänak a su répondre présent tout du long de la journée.

Pénalisés par leurs positions sur la route, Sébastien Ogier et Thierry Neuville limitent néanmoins la casse. Les deux pilotes décrochant même un temps scratch chacun. Neuville pointe au troisième rang à l’issue de cette première journée quand Ogier est cinquième à 36s4. Chez Hyundai, c’est une bonne journée. Dani Sordo est quatrième à 0s9 de Neuville. Andreas Mikkelsen a même été en tête du rallye (ES3/4) avant de perdre pas mal de temps dans l’ES6 sur une crevaison. Sixième, Craig Breen réalise également un bon début de course. Néanmoins, l’irlandais est pénalisé par sa pénalité de 10s écopée pour un pointage tardif.

En WRC-2, Pontus Tidemand est logiquement devant. Le suédois semble même intouchable. Cependant, Kalle Rovanperä arrive à surprendre en se classant deuxième à seulement 20s de son coéquipier. Ole Christian Veiby complète ce podium 100% Skoda en RC2. Néanmoins, le norvégien est transparent en WRC-2. Du coup, c’est Gus Greensmith qui est troisième de la catégorie. A noter, la contre performance de Gustavo Saba. On attendait le paraguayen pour jouer le podium, mais celui-ci a dû repasser par la case Super Rally après l’ES7. Dommage.

Rendez-vous demain pour la deuxième journée du Rallye d’Argentine 2018. Une seconde étape qui pourrait être bouleversée par la pluie !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR