Le Mag Sport Auto

WRC, Tänak fait carton plein au Rallye de Finlande !

WRC, Tänak fait carton plein au Rallye de Finlande !

Ce Rallye de Finlande 2019 aura une saveur particulière pour Toyota et Ott Tänak. L’estonien décroche sa deuxième victoire consécutive sur ce rallye mais aussi sa dixième victoire en WRC. Pour Toyota, c’est la troisième victoire consécutive au Rallye de Finlande ! Le leader du championnat a renforcé sa domination grâce à une superbe victoire en Finlande ponctuée de 30 points grâce au meilleur temps dans la Power Stage.

Ott Tänak, une victoire importante au Rallye de Finlande.

Après sa malchance au Rallye d’Italie-Sardaigne, Ott Tänak avait à cœur de rebondir avec une victoire en Finlande. Si l’opposition fut féroce, l’estonien a su s’envoler hier vers une belle seconde victoire consécutive au Rallye de Finlande. C’est chose faite avec un carton plein en remportant la Power Stage devant Neuville et Ogier, de quoi enfoncer le clou moralement face à ses concurrents au titre.

Derrière, Esapekka Lappi brille à domicile et conjure le sort de ses mauvaises performances au volant de la C3 WRC. Le finlandais a vu revenir Jari-Matti Latvala en début de matinée mais a su conserver sa seconde place pour 7s6 au final. Quatrième, Andreas Mikkelsen a fait un joli pied de nez à Hyundai Motorsport en terminant meilleur pilote Hyundai sur un rallye qui ne lui a pas vraiment sourit par le passé. Le norvégien devance même Sébastien Ogier au général, une excellente performance !

Sixième, Thierry Neuville aura gardé le meilleur temps de la Power Stage avant de voir Ott Tänak le battre. Le belge a été transparent ce week-end et repart de Finlande avec deux points supplémentaires grâce aux consignes d’équipe le faisant passer devant Craig Breen. Pour son grand retour en WRC, l’irlandais a réalisé une très belle performance. Jouant avec Mikkelsen une grande partie du week-end, l’ancien pilote Citroën a su prouver qu’il était rapide et capable de se soumettre aux consignes d’équipe. Idéal pour donner envie à Hyundai Motorsport de l’aligner à nouveau cette saison.

Huitième, Teemu Suninen aura connu un week-end délicat. Le finlandais n’aura jamais été en mesure de faire briller la Ford Fiesta WRC comme il y a deux ans. Suite à la sortie de son coéquipier Gus Greensmith ce matin, il est le seul pilote M-Sport à pouvoir apporter des points à l’équipe de Malcolm Wilson. Décevant, surtout que M-Sport fêtait ses 40 ans en Finlande. Et, le week-end fut très moyen. Tout d’abord, avec la sortie de Hayden Paddon en essais (le contraignant au forfait), les résultats très moyens durant tout le week-end et l’abandon de Greensmith à deux spéciales de l’arrivée. En WRC-2, Eric Camilli, qui roulait sur la nouvelle Fiesta R5 MkII, n’a pas su, lui non plus, redonner un peu de couleurs à la maison M-Sport en Finlande.

Le top 10 est complété par Kalle Rovanperä, vainqueur du WRC-2 Pro et de la catégorie « RC2 » (voitures de classe R5) et Nikolay Gryazin, vainqueur du WRC-2.

Une première historique pour Nikolay Gryazin, Rovanperä impérial en WRC-2 Pro !

Quatrième en catégorie WRC-2 l’an dernier, Kalle Rovanperä a frappé un grand coup ce week-end en WRC-2 Pro. Seul engagé Skoda Motorsport, et seul face à un Eric Camilli engagé surprise par M-Sport, le jeune finlandais a été intouchable. Après sa magnifique victoire sur asphalte au Rally Bohemia, Kalle Rovanperä continue de montrer toute l’étendue de son talent avec une magnifique victoire de catégorie et de classe sur son rallye à domicile. Le jeune finlandais décroche sa quatrième victoire consécutive en Pro et marque de très gros points pour son futur passage en « Division 1 ». Pour la quatrième fois de la saison, il termine également dans le top 10 général !

En WRC-2, le vice champion d’Europe 2018 n’a pas tremblé. Nikolay Gryazin est allé chercher sa première victoire en mondial. Une belle récompense pour le jeune russe. Si Pierre-Louis Loubet a été le plus rapide ce week-end, Gryazin a fait un rallye sans faute, lui, et s’offre une belle victoire devant Jari Huttunen et le double champion du monde de Rallycross, Johan Kristoffersson. Au championnat, Loubet et Gryazin sont à égalité de points, deuxièmes ex-æquo derrière Benito Guerra Jr, toujours leader malgré son absence en Finlande. Henning Solberg complète le top 5 du WRC-2 devant un surprenant Paulo Nobre, pourtant à plus de 20 minutes du norvégien au général. Repassés par le Super Rally, Emil Lindholm et Grégoire Munster repartent de Finlande avec des points, à l’inverse de Katamoto Katsuta, qui a abandonné hier.

Du côté du Junior, la victoire finale est revenue à Tom Kristensson. Pas de doublé suédois puisque Denis Radström a dû abandonner sur casse mécanique ce matin. Jan Solans se classe donc deuxième juste devant l’estonien Roland Poom. Pour sa première apparition en JWRC, Aleksi Röyhkiö se classe quatrième devant l’américain Sean Johnston. Sans une crevaison ce matin, le pilote à la moustache aurait pu signer son premier podium en mondial. Sean Johnston décroche, néanmoins, son meilleur résultat en WRC.

Prochain rendez-vous du WRC, le Rallye d’Allemagne 2019 (22-25 août). Une épreuve sur asphalte qui pourrait être décisive dans les différents championnats. On devrait y retrouver Sébastien Loeb, même s’il semblerait que le line-up de Hyundai soit assez surprenant pour l’épreuve allemande ! Affaire à suivre.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR