Le Mag Sport Auto

WRC, Tänak profite de la nuit pour virer en tête au Wales Rally GB.

WRC, Tänak profite de la nuit pour virer en tête au Wales Rally GB.

L’après-midi de cette seconde journée du Wales Rally GB 2019 a été riche en rebondissements. Des abandons, les attaques d’Ogier et Neuville et deux spéciales nocturnes qui ont encore su redistribuer les cartes. En WRC-2 Pro, la fin de la journée a été marquée par deux abandons mécaniques dans le top 3 !

WRC, Ogier en grande forme mais Ott Tänak passe en tête à la tombée de la nuit !

La première spéciale fut marquée par la sortie d’Esapekka Lappi dans l’un des premiers virages. Abandon pour le finlandais qui était septième au général. Dans la suivante, c’est Jari-Matti Latvala qui est parti à la faute. Le finlandais est sorti à l’endroit où Elfyn Evans a endommagé sa suspension ce matin. Sauf que pour le pilote de Toyota, la fin fut plus dramatique. C’est d’autant plus vrai que l’arceau de la Yaris WRC a été touché contraignant Latvala à l’abandon définitif. Regrettable pour le finlandais qui passe une saison vraiment noire. A noter que l’ES7 fut neutralisée suite à la sortie de Latvala.

Devant, Sébastien Ogier débutait l’après-midi avec deux temps scratch ! Le français a semblé vraiment au dessus du lot et bien plus à l’attaque que ce matin. Le soleil était revenu, la route s’est creusée et a proposé un terrain bien différent de celui emprunté dans la matinée. De quoi sourire à Ogier et Neuville. Le belge remportant même l’ES8. A ce moment, Kris Meeke était encore en tête mais voyait Ogier revenir à 1s5 et Thierry Neuville à 4s2. Ott Tänak semblait un peu plus en difficulté que le matin et se classait 4e avant les deux dernières spéciales du jour et du soir !

Dans l’ES8, la nuit commençait à tomber. Ott Tänak, premier sur la route, a su terminer juste avant la tombée de la nuit. De quoi l’aider face à la concurrence. Andreas Mikkelsen réalisant le deuxième meilleur temps malgré la nuit. Grâce à cet excellent temps (5s7 sur son plus proche rival, 5s8 sur Ogier et 8s sur Neuville), Ott Tänak remontait au deuxième rang. Avant la dernière spéciale du jour, Kris Meeke avait encore 6 dixièmes d’avance sur Tänak et une seconde sur Ogier ! Dans l’ultime spéciale, totalement nocturne, réalisait le meilleur temps à nouveau juste devant un Elfyn Evans en grande forme. Ogier, troisième avec 1s2 d’avance sur Meeke, en profitait pour suivre Tänak vers le haut du classement.

Ainsi, à l’issue de cette deuxième journée du Wales Rally GB, Ott Tänak est en tête pour 3s4 d’avance sur Ogier et 3s6 sur son coéquipier, Kris Meeke. Thierry Neuville est quatrième à 8s4. Andreas Mikkelsen est cinquième mais à déjà plus de 25 secondes !

WRC2 : abandons en cascade en Pro, Loubet devance Petter Solberg chez les privés.

L’après-midi aura été marquée par les soucis mécaniques de deux pilotes en WRC-2 Pro. Tout d’abord, Mads Ostberg qui a tout perdu dès l’ES6. Fuite d’huile sur la liaison, 11 minutes de retard et une belle pénalité. Puis, l’abandon sur casse mécanique. Le seul rival de Kalle Rovanperä doit renoncer sur une défaillance de sa Citroën C3 R5. Alors deuxième, Gus Greensmith a dû renoncer après l’ES9 sur une casse mécanique. Le britannique sera, comme Hayden Paddon et Mads Ostberg, de retour demain en « Super Rally ». Dans cette même ES9, Kalle Rovanperä a crevé et a dû laisser la tête du WRC-2 Pro à son coéquipier, Jan Kopecky, pourtant auteur d’une journée très sage.

En WRC-2, Petter Solberg a perdu de précieuses secondes sur la première spéciale nocturne (ES9), finissant la spéciale derrière les deux français volants : Pierre-Louis Loubet et Adrien Fourmaux. Le norvégien décrochera le scratch dans l’ultime spéciale du jour. De quoi conserver sa deuxième place en WRC-2 à 35s7 de Loubet et avec 3s4 d’avance sur Fourmaux. Marco Bulacia (Skoda Fabia R5) et Alberto Heller (VW Polo Gti R5) complètent le top 5.

D’une manière plus générale, la catégorie R5 voit son top 4 se resserrer. Jan Kopecky passe en tête pour 7s5 d’avance sur Kalle Rovanperä. Pierre Louis Loubet est troisième à 3s3 du jeune finlandais. Nikolay Gryazin (étonnamment non inscrit en WRC-2) est quatrième à 15s1 de Kopecky. Enfin, Petter Solberg complète le top 5 à 46s5 du tchèque.

Enfin, en JWRC, pas de changement. Jan Solans a su creuser l’écart avec Tom Kristensson. Les deux candidats au titre Junior sont séparés de 16s3. Sean Johnston est toujours troisième, mais désormais à presque 3 minutes de Solans.

Rendez-vous demain pour l’étape marathon de ce Wales Rally GB 2019. Au programme, 7 spéciales sans aucune assistance ! Cela risque de faire des dégâts ! 151kms chronométrés qui pourraient bien bouleverser la hiérarchie dans toutes les catégories. A ne manquer sous aucun prétexte.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR