Le Mag Sport Auto

WRC, Tänak repasse en tête du Rallye de Suède, Suninen à la faute

WRC, Tänak repasse en tête du Rallye de Suède, Suninen à la faute

Ce samedi au Rallye de Suède a commencé par un changement de leader. Dès la première spéciale, Ott Tänak a pris l’ascendant sur Teemu Suninen. Dans le même temps, Thierry Neuville attaque fort et remonte aux portes du podium. En WRC-2, la 2e place est l’objet d’un duel entre Kristoffersson et Huttunen.

WRC, Tänak en leader, Suninen fait une erreur.

Ce matin, les conditions de routes favorisaient les premiers à s’élancer dans la spéciale. De quoi aider Sébastien Ogier et Jari-Matti Latvala à s’adjuger les trois spéciales de la première boucle. Derrière, le jeu des chaises musicales continue. Ott Tänak a repris les commandes du rallye dès la première spéciale. Dans la suite, Teemu Suninen s’est tanké dans un mur de neige. Une minute trente qui s’envole, et les chances de victoire avec. Derrière, Thierry Neuville a gagné 4 places sur la matinée ! Le belge se retrouve quatrième derrière Elfyn Evans. Cependant, il n’y a qu’une petite seconde entre les deux pilotes. Le podium tend les bras au pilote Hyundai. Esapekka Lappi baisse le rythme et se retrouve 5e et sous la menace de Kris Meeke. Sébastien Loeb est désormais septième mais voit un Teemu Suninen revanchard revenir sur lui.

Premier sur la route, Marcus Grönholm a effectué une matinée sans faute et prend du plaisir au volant. Dans l’ES10, il a même fait un dixième temps au général, soit son meilleur résultat depuis la SSS de Karlstad, jeudi soir où il a terminé 8e.

Ole Christian Veiby survole le WRC-2.

Si Ole Christian Veiby reste intouchable en WRC-2, derrière, la bataille fait rage pour la seconde place. Johan Kristoffersson termine la boucle matinale en reprenant cette deuxième place à Jari Huttunen (Skoda Fabia R5). Emil Lindholm est quatrième mais à plus de 45s du podium. Du côté du WRC-2 Pro, Mads Ostberg reste en tête mais perd de plus en plus de temps sur Kalle Rovanperä.

En Junior, Denis Radström étend son avance sur Tom Kristensson. Il y a désormais plus de 90 secondes entre les deux suédois. Roland Poom a récupéré la troisième place du junior profitant de la mauvaise performance de Julius Tannert (3e hier). Pour Adrien Fourmaux, l’apprentissage sur la neige s’avère délicat. Le français pointe à plus de 24 minutes de Radström. S’il était engagé en JWRC, il serait onzième.

Rendez-vous cette après midi pour 5 spéciales, les trois de ce matin plus deux SSS. Comme toujours, le second passage verra une route dégradée et donc piégeuse. Comme hier, l’après-midi pourrait redistribuer les cartes !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR