Le Mag Sport Auto

WRC, vers la fin des petits amateurs ?

WRC, vers la fin des petits amateurs

Alors qu’une première liste des engagés pour le Rallye Monte-Carlo a été publiée hier, un constat s’impose. Les « petits amateurs » et leurs autos nationales ne devraient plus pouvoir réaliser leur rêve de participer à une manche du WRC. En effet, la réglementation ne va pas dans leur sens.

WRC, les voitures « R » seules admises désormais.

Au dernier Tour de Corse on pouvait voir quelques amateurs participer avec de petites autos. Comme Patrice Launay et sa Volkswagen Golf III F2/14. Ou le duo Camille Gubernati/Géraldine Romani sur une Honda Integra Type-R N3. En Finlande, Jaakko Lavio était au départ avec une Subaru Impreza STi N11 Spec C. Un duo d’équipages japonais étaient également venus avec des Toyota Vitz R1B. Mais, désormais, c’est terminé ! Comme le met en avant les organisateurs du Tour de Corse, seules les voitures des groupes R et RGT ainsi que les WRC d’après 2011 pourront s’engager sur les manches du Championnat du Monde des Rallyes. Ainsi, voici les catégories admises au départ sur une manche d’un WRC dès le 1er janvier 2019 :

  • WRC (1,6 T)
  • R5
  • RGT
  • R3
  • R2
  • E1

La FIA invite les organisateurs à organiser une manche nationale en doublure si ces derniers souhaitent voir des amateurs et des voitures locales au départ. Une triste nouvelle pour les amateurs en rallye qui sont donc mis de côté par la FIA et qui ne pourront plus réaliser leur rêve !

Image de une : Nicolas d’Ulivo et Angélique Paolini au Tour de Corse 2018 sur une Renault Clio Ragnotti.

One Comment

  1. jean claude zaganelli

    29 décembre 2018 at 15 h 52 min

    Bravo Hervé
    tu as la forme comme à l’époque, amitiés JC ZAGANELLI

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR