Le Mag Sport Auto

WRC, Volkswagen déroule en Allemagne

WRC Ogier Allemagne

Les années se suivent et ne se ressemblent pas pour Volkswagen en WRC. Après deux faux pas en 2013 et 2014, la manche « à domicile » pour les pilotes de l’écurie allemande débute on ne peut mieux. Ainsi, dès la première ES, Sébastien Ogier, Jari-Matti Latvala et Andreas Mikkelsen se sont accaparés des trois premières places.

Duel Ogier vs Latvala.

Cette première étape fut assez calme, si Jari-Matti Latvala a su prendre la tête du rallye pendant deux ES c’est bien Sébastien Ogier qui a dominé cette première journée. Le français veut conjurer le mauvais sort avec l’Allemagne et se rapprocher encore plus de son 3e titre mondial en WRC. 3e, Andreas Mikkelsen surprend sur l’asphalte et montre qu’il est de plus en plus rapide avec sa Volkswagen Polo R WRC.

Derrière, Kris Meeke était le « premier des non-Volkswagen ». Était car une fois de plus l’anglais s’est distingué par sa vitesse… mais aussi par ses sorties. Une touchette ce matin, et une plus importante cette après midi qui lui coûte plus de 9 minutes ! Rallye foutu pour le britannique, et son volant en 2016 s’éloigne de plus en plus. Derrière, beau duel entre les deux spécialistes de l’asphalte : Dani Sordo et Thierry Neuville. Vainqueurs des deux dernières éditions du rallye d’Allemagne, les pilotes Hyundai se battent pour la 4e place. Avantage à l’espagnol au soir de la première étape de cette 9e manche du WRC 2015. On notera que Mads Ostberg a toujours des difficultés sur l’asphalte et lutte difficilement pour le top10. Stéphane Lefebvre réalise un bon premier rallye sur une WRC et se place 10e. Robert Kubica avait mal commencé la journée avec 5 minutes de pénalité suite à un changement de moteur, le polonais s’est rattrapé avec de nombreux temps dans le top6… avant de sortir et de perdre plus de 5 minutes ! Dommage pour Kubica dont les fans attendaient un nouveau top 10 ici en Allemagne.

Un tchèque volant en WRC-2.

Puisque certains doutent encore du talent de Jan Kopecky, le tchèque a su mettre tout le monde d’accord. Pendant que ses adversaires sortent (Esapekka Lappi dans l’es2, Bryan Bouffier en RC2 dans l’es4) ou doivent renoncer sur casse mécanique (Armin Kremer) le tchèque place sa Skoda Fabia R5 largement en tête. Il devance Craig Breen de plus d’une minute vingt-deux secondes et le français Eric Camilli à plus d’une minute trente. Nasser Al-Attiyah s’est fait peur dès la première spéciale et se retrouve 7e au général.

Rendez-vous demain pour la seconde étape du Rallye d’Allemagne, neuvième manche du WRC 2015. En attendant, voici le top10 au soir de cette première étape :

1. S. Ogier
2. J-M. Latvala +9.5
3. A. Mikkelsen +34.9
4. D. Sordo +1:06.8
5. T. Neuville +1:08.7
6. E. Evans +1:22.1
7. O. Tänak +1:27.8
8. H. Paddon +1:31.4
9. M. Ostberg +1:35.4
10. S. Lefebvre +2:27.3

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR