Le Mag Sport Auto

WTCR : Les français brillent à Wuhan, Chine

Une victoire, trois podiums, six top5, telles ont été les performances de trois des sept pilotes français engagés en WTCR ce week-end. Jean-Karl Vernay, Nathanaël Berthon et Aurélien Comte ont fait briller le drapeau tricolore. Au championnat, un week-end difficile pour les Hyundai et les Honda permet à Gabriele Tarquini de garder son avantage comptable.

Cocorico !

Le début de week-end s’annonçait sous les meilleurs hospices pour nos tricolores. Auteur de la pôle position, Jean-Karl Vernay s’élançait en tête. Après une course maîtrisée, il s’imposait avec près de 5 secondes d’avance.

Derrière lui, seul Pepe Oriola venait empêcher les Audi RS3 de signer un triplé. Plaçant sa voiture en seconde place, il devançait Shedden et Vervisch. Aurélien Comte, quant à lui, venait compléter le top5 sur sa Peugeot du DG Sport Competition.

De leur côté, les trois leaders au championnat (Tarquini, Björk et Muller) n’inscrivaient aucun point dans cette course. Respectivement 17ème, 12ème et 15ème, il fallait attendre la seconde course pour voir les choses quelque peu évoluer, concernant ces trois hommes…

Des leaders en grande difficulté

Lors de la seconde course, c’est Yvan Muller qui allait réussir à, enfin, inscrire des points. Profitant des abandons de Tarquini et Björk, il prenait la 9ème place. Première Hyundai à entrer dans les points en ce second week-end chinois, il était tout de même loin de se battre pour la victoire…

En effet, devant, tout se jouait entre trois pilotes et la France était à nouveau au premier plan. En bagarre avec Aurélien Comte et Nathanaël Berthon, Mehdi Bennani s’imposait sur le fil. Le pilote du Sébastien Loeb Racing signait ainsi sa première victoire de la saison, la deuxième pour son écurie.

 

Triplé Audi

Si la 3ème course souriait moins aux français (avec ‘‘seulement’’ Nathanaël Berthon dans le top5), les pilotes Audi affichaient, eux, un sourire radieux. Premier, Gordon Shedden devançait en effet les deux voitures du Audi Sport Team Comtoyou.

Surprise, Esteban Guerrieri plaçait sa Honda au 4ème rang, devant une autre Audi, celle de Nathanaël Berthon. Victime de nombreux soucis, Muller, Comte et Filippi, ne terminaient pas la course. De son côté, Yann Ehrlacher concluait son week-end à la 12ème place, en progression…

Pour le championnat, si Tarquini ne marquait à nouveau aucun point, Björk ne faisait pas beaucoup mieux, avec seulement une dixième place. Au classement général, les positions restent donc inchangées. L’italien, avec 241 unités, devance le suédois de 7 points. Seul élément important, Muller, avec ses deux points, revient à la seconde place, à égalité avec son équipier.

Si Hyundai et Honda n’ont pas brillé ce week-end, nul doute que cela devrait changer dès la prochaine course. De quoi donner l’occasion à d’autres pilotes français de bien figurer, à Suzuka. Pour le championnat, cette prochaine épreuve pourrait, en tout cas, s’avérer décisive. Réponse dans moins de trois semaines…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR